/word/usa/election2020
Navigation

[VIDÉO] Bernie Sanders avait prédit parfaitement la situation actuelle

Bernie Sanders
Photo d'archives, AFP Bernie Sanders

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-candidat démocrate Bernie Sanders est-il un devin?

• À lire aussi: [CARTE] Les résultats de l’élection américaine en direct

• À lire aussi: Présidentielle 2020: un duel serré, l'issue de l'élection encore incertaine

L’une de ses interventions du 23 octobre dernier à l’émission de Jimmy Fallon pourrait le laisser croire. 

Il a prédit à la perfection le scénario dans lequel les États-Unis se retrouvent mercredi, au lendemain de l'élection présidentielle. 

«Nous aurons une situation, j’ai bien l’impression, dans les États comme la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin et autres, où il y aura un important nombre de votes par la poste, a-t-il déclaré. Contrairement aux États comme la Floride et le Vermont, ils ne pourront pas, pour de mauvaises raisons, entamer le processus de comptage de ces votes avant le jour de l’élection ou même avant que les bureaux de vote ferment.»

Au moment d’écrire ces lignes, le 4 novembre, les Américains attendaient encore les résultats finaux des États susmentionnés pour les raisons énumérées par M. Sanders.  

  • Écoutez la chroniqueuse Anaïs Guertin-Lacroix avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:  

«Ce que les sondages et les études démontrent, c’est que les votes par la poste sont plus en faveur des démocrates. Les votes sur place lors du jour de l’élection sont plus favorables aux républicains», explique-t-il, mentionnant du même coup que les premiers votes comptabilisés sont ces derniers. 

Bernie Sanders précise ensuite sa crainte concernant cette situation. Avec la sortie de Donald Trump mardi soir, force est de constater que sa prédiction s’est avérée... exacte.

«Il se pourrait qu’à 22h, le soir de l’élection, Trump soit en voie de gagner les États du Michigan, de la Pennsylvanie, du Wisconsin puis qu’il se présente à la télévision et qu’il dise: “Merci chers Américains de m’avoir réélu. C’est terminé. Bonne journée!” Et là, le lendemain, et le jour d’après, les votes par la poste sont comptabilisés et c’est Biden qui remporte ces États», indique-t-il. 

«C’est à ce moment que Trump dit: “Vous voyez! Je vous l’avais dit que ce serait de la fraude! Nous ne partirons pas de la Maison-Blanche”», imagine Sanders. 

Mercredi matin, le président Donald Trump a publié un tweet avec des propos semblables à ceux anticipés par Bernie Sanders. 

«Hier soir, je menais, souvent solidement, dans plusieurs États clés. Ensuite, un par un, ils sont magiquement disparus aussitôt que les votes par la poste ont été comptabilisés. VRAIMENT ÉTRANGE et tous les sondeurs se sont trompés!» peut-on lire. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.