/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Cinq nouveautés pour élargir ses horizons

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez probablement déjà entendu dire : « Ce qui compte, au fond, c’est son goût ». Autrement dit, le fait d’aimer tel ou tel vin permet d’affirmer que c’est
nécessairement un bon vin.

Une telle vision n’est pas sans rappeler l’allégorie de la caverne de Platon : des hommes enchaînés dans une caverne qui n’ont jamais vu la lumière du jour ne connaissent que leur ombre et leurs voix. S’ils en sortent, ils seront éblouis par la lumière du jour. Or, une fois que les yeux se seront adaptés, c’est une réalité mille fois plus complexe et appréciable qu’ils auront le plaisir de découvrir. 

Le vin, c’est un peu ça. Si on s’entête à boire seulement ce qu’on aime en se disant qu’on détient la vérité de son propre goût, on oublie qu’il existe des milliers d’autres vins dont les qualités surpassent possiblement les vins que l’on connaît. On passe ainsi à côté de l’aspect épicurien et jouissif du vin. Si on veut donner une dimension supplémentaire à son plaisir, il faut se questionner sur les raisons qui nous poussent à préférer un vin plutôt qu’un autre. Comme pour les hommes de la caverne, il faut une période d’adaptation. Il faut du temps et, parfois, de nombreux essais. Mais cette patience et cette persévérance seront bien récompensées. Voici cinq nouveautés qui vous permettront d’élargir vos horizons.

Buvez moins. Buvez mieux. 

Jean-François Mérieau, L’Arpent des Vaudons 2019, Touraine 

Photo courtoisie

France 12 %

1,6 g/L | ★★★ | $$

Code SAQ : 12564233

Un très joli sauvignon de Loire provenant du Domaine des Bois Vaudons, une petite exploitation familiale d’environ 35 hectares. Des vignes de 10 à 60 ans exposées sud, sud-est, sur des sols argilocalcaires. Issu d’un millésime solaire, on sent dans le vin plus de richesse que l’an dernier, ce qui se traduit par des notes d’agrume chaud, de miel et d’herbe. En bouche, le vin montre une certaine rondeur, le tout étant tenu en équilibre par une acidité salivante. Délicieux et encore mieux avec un fromage de chèvre. 

Cascina la Ghersa, Ficelle 2018, Piemonte 

19,80 $
Photo courtoisie
19,80 $

Italie 13 %

3,7 g/L | ★★★ 1/2 | $$

Code SAQ : 14509511

Belle découverte que ce rouge vinifié en cuve béton par Massimo Pastura à partir de barbera provenant de différents secteurs du Piémont, région prisée du nord de l’Italie que l’on connaît surtout pour ses barolos et barbarescos. Au nez, on devine des parfums aguicheurs de prune, de viande fumée et de lavande. En bouche, le vin paraît riche tout en restant parfaitement sec. On devine une belle structure tannique alors que la finale s’étire sur des notes réglissées. Parfait avec une viande braisée.  

Illuminati, Ilico 2017, Montepulciano d’Abruzzo 

15,90 $
Photo courtoisie
15,90 $

Italie 13,5 %

1,6 g/L | ★★ 1/2 | $ 1/2

Code SAQ : 10858123

Un rouge élaboré à partir de montepulciano, cépage historique de la région des Abruzzes. Le domaine est situé en altitude et profite d’un climat frais et venteux, atténué par les douces brises de la mer Adriatique. Fermenté en cuve inox, puis élevé une dizaine de mois dans de grands foudres de chêne de Slovénie, il en ressort un rouge au fruité plein évoquant des tonalités de cerise et d’épices douces. Moyennement corsé et doté d’une belle acidité, il fera un bel accord avec la pizza ou
les burgers. 

Malat, Crazy Creatures Grüner Veltliner 2019, Kremstal 

20,95 $
Photo courtoisie
20,95 $

Autriche 12,5 %

1,8 g/L | ★★★ | $$

Code SAQ : 13593335

On trouve à la SAQ de plus en plus de vins élaborés avec du grüner veltliner, un cépage autrichien à la mode. On pourrait le comparer à un croisement entre le riesling et le pinot gris. Celui-ci nous vient du domaine familial Malat qui a des vignes à Kremstal et Wachau, deux régions prisées pour le grüner. C’est un blanc bien sec, frais, vif et léger au fruité croquant. On devine facilement les notes de lime et d’épices assez typiques du cépage. La finale saline indique qu’il sera parfait pour accompagner les huîtres, dont c’est
actuellement la saison.   

Philippe Gilbert, Menetou-Salon 2018 

32,75 $
Photo courtoisie
32,75 $

France 13,2 %

1,6 g/L – Bio | ★★★ 1/2 | $$$

Code SAQ : 11154988

Je disais récemment beaucoup de bien de ce domaine situé à Menetou-Salon dont les vignes sont cultivées en bio et en biodynamie. Contrairement à la cuvée Hors-Série qui se montrait dense et concentrée, ce pinot noir détonne par son côté épuré. On devine des tonalités invitantes de groseille, de cerise et de fraise avec un fond d’herbe fraîchement coupée. La matière en bouche est ample et enveloppante tout en étant découpée par des tanins fins. Un vin pour hédoniste qui ira à merveille avec un poulet au four ou un plateau de charcuteries.