/news/society
Navigation

Le Collège des médecins honore l’astronaute David Saint-Jacques

Le Collège des médecins honore l’astronaute David Saint-Jacques
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

L’astronaute québécois David Saint-Jacques a reçu vendredi une distinction spéciale du Collège des médecins du Québec à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’organisation. 

Rattaché à l’Agence spatiale canadienne (ASC), David Saint-Jacques, 50 ans, détient un baccalauréat en génie physique, un doctorat en astrophysique et un doctorat en médecine. Il s’est notamment spécialisé en médecine de première ligne en région éloignée et il a travaillé à ce titre au Nunavik, dans le Nord-du-Québec, pendant quelques années.

Le Collège des médecins a souligné «ses réalisations exceptionnelles, de même que sa contribution au rayonnement de la profession médicale et à l'évolution des savoirs».

«Dans ma vie, j’ai eu la chance de réaliser plusieurs rêves, dont, bien sûr, le rêve complètement fou d’aller dans l’espace. Mais devenir médecin était aussi un rêve un peu fou, pour vous aussi, j’en suis sûr. La médecine est un métier extraordinaire, qui permet d’avoir un impact, parfois sur la vie d’une seule personne, mais parfois sur une communauté entière. Pouvoir faire une différence est un privilège rare, basé sur la confiance que la société a en ses médecins», dit M. Saint-Jacques dans une vidéo rendue publique sur YouTube.

Rappelons que David Saint-Jacques, né à Québec en janvier 1970 et élevé à Saint-Lambert, sur la Rive-Sud de Montréal, a séjourné 204 jours dans la Station spatiale internationale du 3 décembre 2018 au 24 juin 2019. Il s’agit, selon l’ASC, du plus long séjour d’un astronaute canadien dans l’espace.

Parmi les faits marquants de cette mission, soulignons une sortie dans l’espace le 8 avril 2019 ainsi que plusieurs expériences portant sur les effets des vols spatiaux sur la santé humaine et les tests de nouvelles technologies ayant une portée médicale.

Le Collège des médecins a aussi honoré le Dr Pierre Labelle, ophtalmologiste, avec le Prix d'excellence, ainsi que la Dre Diane Robert, médecin de famille, avec le Prix d'humanisme.