/word/usa/election2020
Navigation

Une première femme vice-présidente des É.-U.

Le parcours de Kamala Harris est particulièrement impressionnant

US-PRESIDENT-ELECT-JOE-BIDEN-AND-VICE-PRESIDENT-ELECT-KAMALA-HAR
Photo AFP Kamala Harris a livré hier un premier discours comme vice-présidente élue.

Coup d'oeil sur cet article

Une page d’histoire s’est écrite hier quand l’ancienne élève montréalaise Kamala Harris est devenue la première femme, noire de surcroît, élue vice-présidente des États-Unis.

• À lire aussi: Joe Biden élu président des États-Unis

• À lire aussi: [EN DIRECT] Tous les développements de l'élection

• À lire aussi: Qui est Joe Biden, nouveau président des États-Unis?

US-PRESIDENT-ELECT-JOE-BIDEN-AND-VICE-PRESIDENT-ELECT-KAMALA-HAR
Photo d'archives, AFP

« Je suis peut-être la première femme dans ce bureau, mais je ne serai pas la dernière, parce que chaque petite fille qui regarde ce soir voit que [les États-Unis] sont un pays de possibilités », a lancé la vice-présidente lors de son discours de victoire hier soir.

Au son de la chanson Work That de Mary J. Blige, Kamala Harris s’est présentée, toute de blanc vêtue, devant une foule en liesse, à Wilmington, au Delaware.

  •  Écoutez la chronique de Caroline St-Hilaire à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:

La femme de 56 ans a fait son secondaire à Montréal, où elle s’est liée d’amitié avec Wanda Kagan (à droite sur la photo).
Photo courtoisie, Wadan Kagan
La femme de 56 ans a fait son secondaire à Montréal, où elle s’est liée d’amitié avec Wanda Kagan (à droite sur la photo).

« Elle a toujours été une battante. Elle était déjà cette femme forte », avait plus tôt mentionné au Journal Wanda Kagan, la meilleure amie de Kamala Harris au secondaire.

Kamala Harris est née à Oakland, en Californie, d’un père jamaïcain économiste et d’une mère indienne chercheuse en oncologie.

US-PRESIDENT-ELECT-JOE-BIDEN-AND-VICE-PRESIDENT-ELECT-KAMALA-HAR
Photo d'archives, AFP

La vice-présidente élue, qui rêvait déjà de devenir avocate, a déménagé à 12 ans dans le froid du Québec avec sa famille et y est restée jusqu’à son départ pour l’Université d’Howard, à Washington D.C.

Études à Westmount

L’ado extravertie a fréquenté Westmount High School, une école multiethnique de Montréal.

« Elle a brisé plusieurs barrières. Elle est finissante d’une école publique. Et elle est une femme noire avec des origines indiennes. Elle lance le message que, peu importe ton éducation, ton sexe ou ton ethnie, tout est possible », a souligné hier Sabrina Jafralie, professeure d’éthique et culture religieuse de cet établissement.

US-PRESIDENT-ELECT-JOE-BIDEN-AND-VICE-PRESIDENT-ELECT-KAMALA-HAR
Photo d'archives, AFP

Pendant son adolescence, la démocrate a fait la rencontre de Wanda Kagan, qui l’aura inspirée dans sa carrière en droit.

Wanda Kagan s’était confiée à Kamala Harris à propos d’agressions qu’elle vivait à cette époque. 

US-PRESIDENT-ELECT-JOE-BIDEN-AND-VICE-PRESIDENT-ELECT-KAMALA-HAR
Photo d'archives, AFP

Son amie l’a soutenue dans cette épreuve. « L’une des raisons pour lesquelles je voulais devenir procureure était pour protéger des gens comme elle », a dit Mme Harris dans une vidéo à ce sujet en septembre.

« [La vice-présidente] m’a déjà dit que tout ce que nous avions vécu ensemble a impacté sa vie. C’est ce qui l’a poussée à choisir cette carrière, à faire certains choix », se remémore Wanda Kagan.

US-PRESIDENT-ELECT-JOE-BIDEN-AND-VICE-PRESIDENT-ELECT-KAMALA-HAR
Photo d'archives, AFP

Une pionnière

À 56 ans, Kamala Harris a déjà brisé plusieurs plafonds de verre.

De 2011 à 2017, elle a été procureure générale de la Californie, devenant la première femme et la première personne noire à diriger les services judiciaires de cet État.

Puis, en janvier 2017, elle est devenue sénatrice de cet État, s’inscrivant comme la deuxième femme noire de l’histoire à occuper ce poste.

– Avec l’AFP et Claudia Berthiaume


♦ Aux États-Unis, le vice-président remplace le président si celui-ci décède en cours de mandat.