/weekend
Navigation

Jeux: raisonner pour gagner

Coup d'oeil sur cet article

Selon le type de joueur que vous êtes, vous allez certainement trouver chaussure à votre pied cette semaine.

On vous propose trois jeux où la déduction sera importante puisqu’il faudra soit trouver un intrus, des couleurs ou encore des codes pour trouver une issue.

Faites sortir l’enquêteur en vous ou même l’artiste. L’important, c’est que vous soyez capable de trouver la bonne réponse. 

Le caméléon

Photo courtoisie
  • 3 à 8 joueurs
  • 14 ans +
  • 15 minutes

Un joueur se dissimule parmi les autres et son objectif est de se fondre dans le décor en participant comme les autres sans avoir toutes les informations. C’est la prémisse de base de ce jeu futé qui n’est pas sans rappeler Loups-garous.

Pour les autres joueurs, l’objectif est de démasquer ce caméléon sans toutefois dévoiler le mot secret, celui que ne connaît pas le caméléon.

Pour lancer une partie, il faut prendre la carte caméléon et une carte code de moins que le nombre de joueurs. Ces cartes sont mélangées et distribuées. La chasse peut alors commencer.

Photo courtoisie

Tout le monde voit une carte thème sur laquelle on retrouve des mots. On lance le dé jaune et le dé bleu qui vont donner une coordonnée secrète que tous les joueurs ont sur leur carte... sauf le caméléon. Il est donc le seul à ne pas pouvoir repérer le mot secret.

On fait ensuite un tour de table en commençant par le premier joueur et tout le monde nomme un mot en lien avec le mot secret. Il faut proposer un mot qui ne sera pas trop facile à relier au mot secret, autrement le caméléon risque de le repérer plus facilement et pourra continuer de se cacher.

Une fois que tout le monde s’est exprimé, on entre dans le vif du sujet. Les joueurs peuvent débattre sur l’identité du caméléon et c’est là que ça devient drôle. Tout le monde sait tout et rien en même temps.

On passe ensuite au vote. Si le joueur dévoile une carte code, vous avez accusé la mauvaise personne et le caméléon s’échappe. Si c’est la carte caméléon, tout n’est pas perdu puisque le joueur peut essayer de deviner le mot secret. S’il y parvient, il s’échappe et l’emporte.

C’est super rapide, ça se joue vraiment bien en prenant un verre. Il y a un sympathique élément de chaos qui convient bien à ce genre de jeu où on s’amuse ferme sans trop se prendre la tête. Parfait pour mettre de l’ambiance dans une soirée de novembre. 

Quelle couleur ?

Photo courtoisie
  • 2 à 20 joueurs
  • 30 minutes
  • 12 ans +

Voici un jeu-questionnaire qui sort des sentiers battus. Toutes vos réponses seront des couleurs. Sans exception. On y joue seul ou en équipe pour un maximum de quatre équipes.

Le concept est fort simple. Chaque équipe a entre ses mains 11 cartes couleurs, toutes les mêmes pour chaque équipe.

Dans un petit boîtier ingénieux, on retrouve les cartes questions. Dans une petite fenêtre au centre, on voit la question et dans un demi-cercle, en haut, un chiffre apparaît, c’est le nombre de couleurs qui composent la réponse.

Dès qu’une équipe croit avoir la bonne réponse, elle crie « Quelle couleur ? », les autres ont 15 secondes pour finaliser leur réponse.

On vérifie ensuite la réponse et la méthode pour compter les points est ingénieuse. Les équipes qui ont la bonne réponse vont faire autant de points que le nombre d’équipes s’étant trompées.

Si tout le monde a la bonne réponse, on ajoutera un point boni à la prochaine question. Mais attention, si toutes les équipes se plantent sur cette question, le boni disparaît.

On joue ainsi jusqu’à ce qu’une équipe atteigne 10 points. Et en plus, les équipes disposent d’une carte attrape-couleurs qui leur permet, une fois dans la partie, de retirer au hasard huit couleurs des mains de l’équipe qui mène avant qu’on ne dévoile la prochaine question.

Et attention, ça peut paraître simple, mais les questions sont ainsi formulées qu’on pense parfois chercher une chose, alors qu’on en cherche une autre. Parfois, le lien avec la couleur n’est pas évident. Et c’est la force du jeu puisqu’il n’est pas trop facile, mais pas trop difficile non plus. La calibration des questions est assez bonne pour que des enfants et des adultes puissent jouer ensemble. 

Mystery House

Photo courtoisie
  • 1 à 5 joueurs
  • 60 minutes
  • 12 ans +

Allez-vous oser entrer dans ce manoir hanté qui fait trembler tout le monde qui s’en approche ? Cette expérience immersive d’évasion en 3D s’appuie sur une application qui guide les joueurs tout au long du jeu.

Vous disposez d’une structure en trois dimensions fort bien faite qu’il vaut mieux installer sur un promontoire pour l’avoir à hauteur des yeux. Votre rôle est de trouver une façon d’aller au cœur du manoir pour ensuite en sortir.

Photo courtoisie

Pour ce faire, vous allez analyser chaque pièce que vous pouvez voir afin de rechercher des indices. Vous croyez avoir trouvé quelque chose ? Entrez les coordonnées de la pièce dans l’application et vérifiez si ce que vous avez trouvé se retrouve dans la liste d’objets. Si c’est le cas, ceux-ci deviennent disponibles par l’entremise d’un paquet de cartes et vous pourrez les utiliser dans d’autres pièces.

La structure est perforée de fentes dans la partie supérieure où l’on glisse des tuiles qui seront retirées à mesure que les recherches progressent et que l’on ouvre de nouvelles salles.

L’application vous accorde une heure pour atteindre votre objectif et chaque mauvaise réponse vous fera perdre 30 secondes. Vous aurez aussi des codes à entrer et si vous êtes bloqués, il est possible d’obtenir des indices.

C’est un jeu idéal pour les curieux qui veulent absolument savoir comment une histoire se termine. On se gratte vraiment beaucoup la tête afin de trouver des issues. L’effet jeu d’évasion est fort bien simulé.

La boîte contient deux scénarios et d’autres seront disponibles plus tard.