/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Saguenay–Lac-Saint-Jean: ça va empirer avant de s’améliorer, dit Dubé

Coup d'oeil sur cet article

La situation s’aggravera avant de s'améliorer au Saguenay Lac-St-Jean et la population devra faire un effort collectif dans les prochaines semaines, a prévenu lundi le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: 1169 nouveaux cas et 15 décès supplémentaires au Québec

«Avant d’aller dans les bonnes nouvelles, je dois dire qu’on s’attend à ce que la situation soit pire avant de s’améliorer», a déclaré M. Dubé qui s'est déplacé dans la région pour son point de presse. Il était accompagné de la ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest et du directeur régional de la santé publique de la région, Donald Aubin.

  • Écoutez le virologue Benoit Barbeau à QUB radio:   

La région, qui recense une forte augmentation des cas de COVID depuis quelques semaines, a enregistré lundi 94 nouveaux cas d’infection et huit décès supplémentaires, soit plus de la moitié des décès répertoriés hier au Québec. De plus, le Saguenay-Lac-Saint-Jean demeure en tête de peloton des régions les plus touchées au Québec avec 312 cas actifs par 100 000 habitants. On dénombre aussi 73 éclosions actives sur le territoire. 

«Le nombre d’éclosion demeurent en hausse constante dans l’ensemble sur le territoire.[...] il y a présentement aussi 817 cas actifs sur le territoire, c’est un moment critique dans la lutte contre le virus», a indiqué Andrée Laforest. 

Pas de nouvelles mesures

Malgré cela, M. Dubé a écarté du revers de la main la possibilité d’ajouter des restrictions sur le territoire afin d’abaisser la courbe. Selon lui, la population pourra changer la tendance avec un effort collectif et il a invité les Saguenéens à plutôt s’inspirer de la récente amélioration de la situation épidémiologique dans la Capitale-Nationale. 

«Nous n’avons pas fait de règle spéciale à Québec. Nous avons dit: Faites juste suivre les consignes et assurez-vous qu’on les respecte bien. Moi, ce que je veux, c’est que les quelques-uns qui ont relâché se reconnaissent aujourd’hui» a indiqué le député de La Prairie. 

Capitale-Nationale en orange? 

Interrogé sur un éventuel passage du rouge à l’orange pour la Capitale-Nationale, le ministre Dubé a affirmé que la situation doit s'améliorer encore avant de prendre une telle décision. 

«Nous allons présenter des courbes pour encourager les gens, mais on ne jouera pas au yoyo. Il faut être sûr que la tendance sur plusieurs semaines continue de progresser dans la bonne direction. Les gens de Québec ont fait un bon travail, mais il reste encore du travail à faire» a mentionné Christian Dubé. 

Cette déclaration survient alors que les cas de COVID ont augmenté légèrement dans la région de Québec. C’est 82 nouvelles contaminations qui s’ajoutent au bilan. 

Dans la région de Chaudière-Appalaches, 69 cas sont recensés pour une deuxième journée consécutive. Les deux régions ne comptent aucun décès depuis les 24 dernières heures.  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.