/news/coronavirus
Navigation

L’Estrie passera en zone rouge

Coup d'oeil sur cet article

L’Estrie passera au palier d’alerte maximal dans la nuit de mercredi à jeudi en raison de la hausse soudaine des cas de COVID-19 déclarés dans la région ces derniers jours.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Saguenay Lac-Saint-Jean: une détérioration avant une amélioration mentionne Christian Dubé

Les mesures associées à ce changement de zone concernant le milieu scolaire et sportif entreront en vigueur dès le vendredi 13 novembre.

«Au cours des derniers jours, une hausse importante de nouveaux cas a été observée dans la région de l’Estrie, et un resserrement des mesures est donc nécessaire. La situation est toujours sous contrôle dans plusieurs régions, mais la transmission communautaire est toujours présente», a précisé le ministre de la Santé, Christian Dubé, dans un communiqué émis lundi après-midi.

En conférence de presse plus tôt dans la journée, Christian Dubé avait affirmé que des discussions étaient en cours avec la santé publique afin de déterminer quelles mesures devaient être prises au sujet de la hausse des cas en Estrie.

«On est préoccupé par l’Estrie qui, jusqu’ici, avait été une zone épargnée et qui se retrouve quand même à une certaine proximité de Montréal», avait-il indiqué.

Seulement la semaine dernière, la santé publique de l’Estrie a déclaré 355 cas de COVID-19 pour un grand total de 3142 cas depuis le début de la pandémie au Québec.

Le palier d’alerte maximal ou «zone rouge» entraine notamment la fermeture des salles à manger et des bars.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.