/sports/racing
Navigation

Retour en piste pour Charles Philibert-Thiboutot

Le coureur renouera avec la compétition à Los Angeles, le 4 décembre prochain

Olympique Athlétisme
Photo d’archives Le Québécois Charles Philibert-Thiboutot tentera de se qualifier au 1500 m pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2021, lors de la première course internationale qui sera disputée le 4 décembre prochain à Los Angeles.

Coup d'oeil sur cet article

Charles Philibert-Thiboutot pourra finalement disputer sa première course internationale le 4 décembre à Los Angeles.

L’olympien des Jeux de Rio en 2016 prendra le départ du 5000 m à l’occasion du Track Meet. 

La fenêtre de qualification pour les Jeux olympiques de 2021 à Tokyo s’ouvrira à compter du 1er décembre. Dans ce contexte, les meilleurs coureurs américains seront présents à Los Angeles.

Spécialiste du 1500 m, Philibert-Thiboutot tentera aussi de se qualifier sur 5000 m pour les prochains Jeux. 

La moyenne de ses trois meilleurs résultats sera calculée pour établir son classement international. Sur 1500 m, ce sont les cinq meilleures performances qui seront comptabilisées.

« On garde les deux options ouvertes, a expliqué son entraîneur Félix-Antoine Lapointe. Sur 5000 m, Charles a déjà une bonne performance en banque réussie en décembre dernier à Boston avec un chrono de 13 min 30 s 79. Il s’agit de la 2e meilleure performance de l’histoire du Québec. L’objectif est de réussir une performance qui le placerait dans le Top 45 au monde. Il n’aurait alors qu’à faire une autre bonne performance au printemps. Le plan est aussi de faire quelques 1500 m cet hiver avant le début de la saison extérieure au printemps. »

Desgagnés du voyage

Avant de se pointer en Californie, Philibert-Thiboutot prendra part à un 10 000 m en Colombie-Britannique le 21 novembre. « Ça va être une bonne façon de casser la glace, a illustré Lapointe. Il y aura de bons Canadiens présents, dont Lucas Bruchet qui a représenté le Canada aux derniers Olympiques sur 5000 m. Il s’agira du premier 10 000 m en compétition pour Charles. Son entraînement va super bien et nous avons privilégié l’endurance au cours des deux dernières semaines. Puisqu’il y a deux semaines avant Los Angeles, il aura le temps de récupérer. »

 À Los Angeles, deux autres protégés de Lapointe seront sur la ligne de départ, soit Jean-Simon Desgagnés et Thomas Fafard. Spécialiste du 3000 m stepple, Desgagnés prendra part à sa première course sur la scène internationale depuis février. 

« Il s’agit d’une bonne source de motivation puisque les opportunités de courir sont plutôt rares, a indiqué l’entraîneur. Ça va être un défi pour Jean-Simon de se qualifier pour les Jeux de Tokyo parce que le Canada mise sur quatre coureurs qui ont le niveau, mais ne possède que trois entrées. Un de ces coureurs est vraiment en avance et les trois autres vont se battre pour les deux places restantes. Le championnat canadien en juin à Montréal sera très déterminant. Il faudra que Jean-Simon termine parmi les trois premiers. »

Quant à Fafard, il est passé sous la barre des 14 minutes aux 5000 m l’an dernier, ce qui lui ouvre les portes du rendez-vous de Los Angeles. « Il s’agira avant tout d’une occasion de se mesurer aux meilleurs et de se rapprocher du niveau nécessaire, a précisé Lapointe. De retour aux études, il fera ses débuts sur le circuit universitaire avec le Rouge et Or en septembre. »