/news/currentevents
Navigation

Tuerie à Québec: des campagnes de financement pour aider les victimes

Rémy Bélanger
Crédit: GoFundMe Rémy Bélanger

Coup d'oeil sur cet article

Des campagnes de financement ont été lancées dans les dernières heures pour venir en aide à deux victimes blessées par le meurtrier au sabre le soir de l’Halloween, dans le Vieux-Québec.

• À lire aussi: À la course pour faire d’autres victimes 

• À lire aussi: Nuit d'horreur à Québec: une attaque «plus que barbare», dit une victime

Dans les deux cas, on souhaite aider les victimes dans leur convalescence, afin de les aider à se remettre des tragiques évènements.  

Une première campagne lancée dimanche sur le site GoFundMe par des amis de l’artiste Rémy Bélanger avait déjà amassé plus de 8000$ lundi après-midi, dépassant ainsi l’objectif de 5000$, en quelques heures.  

«Le 31 octobre dernier, Rémy a croisé le chemin de celui qui a fait régner la terreur à Québec. Toutes celles et tous ceux qui connaissent Rémy ressentent l’absurdité de cette violence qui s’est abattue sur un être profondément humain et engagé dans sa communauté, dans toutes les communautés d’ailleurs auxquelles il a appartenu ou appartient», peut-on lire. 

Au total, plus de 160 personnes y ont contribué jusqu’à maintenant. 

La communauté artistique sous le choc 

Depuis les tragiques évènements, plusieurs membres de la communauté artistique de Québec et de Montréal ont d’ailleurs tenu à envoyer leurs messages de soutien pour celui qui œuvre sous le nom de Rémy Bélanger de Beauport.  

L’École de danse de Québec, où il travaille comme pianiste, le Réseau d’enseignement de la danse et le groupe de musique Scare sont notamment du nombre. 

Campagne française 

Une autre campagne de financement a aussi été lancée en fin de semaine sur le site français Leetchi, pour aider Lisa Mahmoud, une ressortissante française de 24 ans, elle aussi victime du tueur fou. 

«Vous vous en doutez une épreuve comme celle-ci est très dure psychologiquement, mais aussi financièrement (de nombreux frais hospitaliers, de rééducation et aussi certains que l'on ne peut pas imaginer, un exemple: sa sœur l'a rejoint à Québec pour l'accompagner dans cette épreuve, outre les multiples démarches administratives en cette période de confinement pour voyager le prix du billet est de 3000€)», est-il indiqué. 

Rémy Bélanger
Photo tirée de la page Instagram publique de Lisa Mahmoud

Lundi après-midi, la campagne avait amassé plus de 1900€. 

Trois autres personnes ont aussi été blessées par le présumé meurtrier Carl Girouard, le 31 octobre dernier. Il s’agit de Gilberto Porras, 19 ans, de Pierre Lagrevol, 26 ans ainsi que d’une cinquième personne dont l’identité est frappée d’une ordonnance de non-publication puisqu’elle est d’âge mineur. 

Deux personnes ont perdu la vie dans ces circonstances tragiques, soit Suzanne Clermont, 61 ans, et François Duchesne, 56 ans.