/sports/racing
Navigation

F1 : Lance Stroll dans l’inconnu

F1 : Lance Stroll dans l’inconnu
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Cherchant à retrouver ses marques, le Québécois Lance Stroll devra rapidement apprivoiser un circuit qu’il ne connaît pas à l’occasion du Grand Prix de Formule 1 de Turquie le weekend prochain. 

Comme c’est arrivé à quelques occasions au cours de cette saison marquée par les reports et les annulations en raison de la pandémie de COVID-19, le cirque de la Formule 1 fait un arrêt imprévu en Turquie.

Ce pays a accueilli un Grand Prix de 2005 à 2011 à Istanbul. Si quelques pilotes – les champions du monde Lewis Hamilton et Kimi Raikkonen ainsi que Sergio Perez – ont déjà roulé sur ce tracé, il s’agira d’une première pour Stroll.

«C'est un nouveau défi et ça semble un tracé impressionnant, a indiqué Stroll dans un communiqué publié mardi par l’écurie Racing Point. J’ai regardé des vidéos des anciens GP et il semble que ce soit un circuit qui a toujours produit des courses passionnantes. Tout le monde parle du virage 8 et je pense que ce sera le point culminant. Cela devrait être assez spécial dans ces voitures de F1 modernes.»

Des ennuis

Stroll tentera de mettre un terme à une disette de cinq épreuves sans point, marquée notamment par des accidents dont il a été la victime ou qu’il a lui-même causés, et par une absence en raison de la COVID-19.

Cette mauvaise séquence arrive au mauvais moment pour Racing Point, au cœur d’une lutte très serrée pour le troisième rang du classement des constructeurs. Renault (136 points) possède actuellement l’avantage avec un point d’avance, tandis que McLaren (134 points) ne tire de l’arrière que par une unité.

Cependant, Stroll a confiance de renverser la vapeur et il croit que les quatre tracés restants avant la fin de la saison conviendront parfaitement à sa monoplace rose.

«Je me sens bien à propos de ce weekend. Nous avons été assez malchanceux récemment, c'est donc une bonne chance de marquer des points et de retrouver un bon rythme. C'est un combat serré en milieu de peloton, mais je pense que notre voiture sera compétitive pour toutes les courses restantes.»