/qubradio
Navigation

Le retrait d’un épisode de La petite vie créera de l’autocensure chez les créateurs, selon Martin Petit

L'humoriste Martin Petit en spectacle.
JOEL LEMAY/AGENCE QMI
Photo d'archives, JOEL LEMAY L'humoriste Martin Petit en spectacle. JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le créateur Martin Petit estime que retirer un épisode de La petite vie mettant en scène un personnage africain joué par Normand Brathwaite est un choix qui va à l’encontre de la liberté d’expression.

• À lire aussi: L’épisode de La petite vie reviendra sur Tou.tv

• À lire aussi: Radio-Canada retire un épisode de «La petite vie» avec Normand Brathwaite

• À lire aussi: La Petite Vie censurée: «Il n’y avait rien de tendancieux dans cet épisode-là» -Claude Meunier

• À lire aussi: Retrait d’un épisode de La petite vie: le chef du PQ veut une loi pour encadrer la censure à Radio-Canada

«Je trouve que c’est un mauvais calcul. C’est basé sur une plainte. Ça entache toute la crédibilité d’une institution. On ne sait même pas si c’est une plainte ou un commentaire et on retire une œuvre en prévention en se disant que les mentalités ont changé en 25 ans», lance Martin Petit en entrevue avec Sophie Durocher à QUB radio.    

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète:    

Pour l’humoriste, Claude Meunier demeure un grand auteur. D’ailleurs, il ajoute qu’encore aujourd’hui, ses pièces sont les plus jouées dans les théâtres du Québec. 

«C’est contre-productif. C’est une plainte qui génère plus de négatif que de positif. Claude [Meunier] ne mérite pas ça pour une seule plainte... Le diffuseur est censé être un allié», explique-t-il. 

D’ailleurs, il est convaincu à 100% que cette décision rendue par Radio-Canada va générer de l'autocensure chez les créateurs en humour.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions