/news/green
Navigation

Transition énergétique: la société civile présente sa feuille de route

GES
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le Front commun pour la transition énergétique (FCTÉ) a dévoilé mardi sa Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité.  

Regroupant plus de 90 organismes citoyens, environnementaux, syndicaux, communautaires et étudiants, le FCTÉ créé en 2015 se dit ainsi fier de la «contribution incontournable» de la société civile à la réflexion sur les voies et moyens pour la prise en charge la crise climatique. 

Le document de 124 pages propose une «approche cohérente et transformationnelle» et s’appuie sur la «responsabilisation» des acteurs concernés à l’échelle gouvernementale, organisationnelle et citoyenne.

La première phase de la Feuille de route esquissée en septembre 2019 prévoyait un projet de dialogue social intitulé «Québec ZéN» (zéro émission nette).  

«Les propositions élaborées et les consensus établis au cours de ce dialogue social serviront d’ancrage à la phase 2, "Collectivités ZéN", qui vise à encourager une multiplication des démarches de transition juste vers la carboneutralité dans les diverses régions du Québec», a indiqué dans un communiqué le Front commun, mardi.  

«Face à l'urgence climatique, ce sont les virages que nous prenons aujourd'hui qui feront la différence. [...] il faut impérativement atteindre la carboneutralité le plus tôt possible», a soutenu Jean-François Boisvert, membre de la Coalition climat Montréal.

«La Feuille de route vers la carboneutralité du Québec arrive donc à un moment crucial pour guider nos actions en matière de transition juste afin d’en décupler l'impact positif pour l'environnement et la société», a dit pour sa part Anne Dionne, de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).