/sports/baseball
Navigation

Cy-Young: Shane Bieber couronné dans l’Américaine

Le lanceur des Indians Shane Bieber
Photo AFP Le lanceur des Indians Shane Bieber

Coup d'oeil sur cet article

Shane Bieber, des Indians de Cleveland, a remporté mercredi le trophée Cy-Young, remis au meilleur lanceur, dans la Ligue américaine. Le porte-couleurs des Blue Jays de Toronto Hyun Jin Ryu était également nommé.

Bieber a reçu un appui unanime des 30 journalistes de l’Association des chroniqueurs de baseball de l’Amérique qui pouvaient se prononcer. Il a montré la meilleure moyenne de points mérités dans le baseball, à 1,63, et a dominé tous les artilleurs du circuit avec 122 retraits au bâton. Ses huit victoires (8-1) sont également un sommet.

Il est ainsi devenu seulement le 13e lanceur de l’histoire des ligues majeures à remporter la triple couronne et le premier depuis Johan Santana en 2006.

«Ça signifie le monde pour moi, a-t-il dit après l’annonce, sur les ondes du réseau MLB Network. De me joindre à ce groupe et être dans la même liste que tous ces joueurs... C’est vraiment spécial. J’ai beaucoup de gens à remercier. La plupart sont dans cette salle avec moi, soit ma famille, mes amis et mes agents. Ils ont permis de rendre tout ça possible.»

Jin Ryu a quant à lui conservé un dossier de 5-2 et une moyenne de 2,69 en 12 rencontres. Il s’agissait pour lui d’une première année avec la formation canadienne après avoir disputé les six premières campagnes de sa carrière avec les Dodgers de Los Angeles.

Kenta Maeda (6-1), des Twins du Minnesota, était l’autre candidat. Il a donné en moyenne 2,70 points mérités par partie, lui qui a amorcé 11 parties sur la butte.

Bauer dans la Nationale

Dans la Nationale, c’est Trevor Bauer (5-4) qui a triomphé. Il est le premier lanceur de l’histoire des Reds de Cincinnati à remporter cet honneur. Il a obtenu 27 votes de première place. Il a été préféré à Yu Darvish (8-3), des Cubs de Chicago, et à Jacob deGrom (4-2), des Mets de New York.

Bauer a revendiqué sa meilleure moyenne en carrière au cours d’une saison, à 1,73. Il s’agit d’ailleurs d’un sommet cette année dans la Nationale. Il a également réussi deux blanchissages en deux parties complètes, ce qu’aucun autre partant n’a réalisé dans le baseball majeur cet été.

Darvish (8-3) a lui aussi connu une saison exceptionnelle, notamment en vertu d’une moyenne de 2,01. Il partage le sommet des ligues majeures dans la colonne des victoires avec Bieber.

Pour sa part, deGrom tentait de mettre la main sur le trophée pour une troisième saison consécutive. Sa moyenne a été de 2,38, alors qu’il a participé à 122 parties.