/sports/soccer/impact
Navigation

Montréal fait un cadeau à l’Impact

Montréal fait un cadeau à l’Impact
Photo courtoisie, Impact de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact de Montréal a obtenu un coup de pouce de la Santé publique en vue des éliminatoires de la Major League Soccer (MLS) puisque le club a été autorisé à s’entraîner dans la métropole.

• À lire aussi: Luis Binks de retour avec l'Impact en 2021

En entrevue à l’émission «JiC» du réseau TVA Sports, mercredi, le directeur sportif du Bleu-Blanc-Noir, Olivier Renard, a confié que l’organisation venait de conclure un accord avec les autorités sanitaires.

«On va pouvoir rester à Montréal pour s’y entraîner jusqu’au dernier moment avant de se rendre en Nouvelle-Angleterre», a annoncé Renard.

L’Impact a rendez-vous avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre le 20 novembre dans le cadre d’un match de barrage. Sans ce compromis de la Santé publique, les joueurs auraient quitté la métropole québécoise au cours des prochains jours.

«Ça, je dois dire que c’est une aide morale à tous les niveaux, a indiqué Renard. On serait peut-être déjà parti demain ou vendredi vers le New Jersey et, là, ça donne une semaine de plus aux joueurs pour récupérer et profiter de leur famille. Ça va être une quarantaine modifiée, c’est-à-dire: domicile, terrain d’entraînement, domicile, terrain d’entraînement, rien d’autre.»

Renard a par ailleurs confirmé ce que l’on soupçonnait déjà: le milieu de terrain Victor Wanyama, sélectionné par l’équipe nationale du Kenya, manquera à l’appel face au Revolution.