/sports/football
Navigation

Colts et Titans: un duel d’importance

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP Derrick Henry

Coup d'oeil sur cet article

Enfin, le duel du jeudi soir dans la NFL présente un enjeu majeur. Les Colts et les Titans en viennent aux prises pour déterminer qui prendra les commandes de la division Sud de la conférence américaine.

Il y a bien eu quelques duels du jeudi qui ont été plus divertissants que prévu, mais sans réelles conséquences. Autant pour les Colts que les Titans, il s’agit du match le plus important à leur calendrier, à ce jour.

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:  

Les Titans montrent une belle fiche de 6-2, mais n’ont pas vaincu des prétendants solides à l’exception des Bills. La situation est la même pour les Colts, qui paraissent bien avec un dossier de 5-3. De leurs cinq victoires, une seule est survenue contre une équipe dotée d’une fiche gagnante, les Bears. Et ceux-ci ne peuvent pas, pour le moment, être perçus comme de sérieux aspirants.

Bref, même si les deux rivaux luttent pour s’approprier le sommet de leur division, il y a encore des preuves à faire. Cet affrontement risque d’être révélateur sur les aspirations réalistes de ces formations.

Forces opposées

Ce qui rend cette confrontation intéressante, c’est aussi qu’elle met en vedette des forces contrastantes.

Le quart-arrière des Colts Philip Rivers donne parfois l’impression d’être au bout du rouleau. Son bras semble vouloir décrocher à l’effort et dans cinq des huit matchs cette saison, il a été victime d’au moins une interception, un problème qui le grugeait à ses derniers mois avec les Chargers et qui ne s’est pas résorbé derrière un ligne offensive supérieure.

Sauf que les Titans sont classés au 27e rang contre la passe, ce qui devrait donner une opportunité à Rivers de bien paraître. 

Les Titans peinent aussi à appliquer la pression. Jusqu’ici, les additions de Vic Beasley (libéré la semaine dernière) et Jadeveon Clowney (aucun sac) s’avèrent de cuisants échecs.

La clé à l’offensive chez les Titans demeure le jeu au sol, qui se classe au sixième échelon. Les Colts attendront Derrick Henry de pied ferme, eux qui ne donnent que 83,6 verges au sol par match (au 3e rang). L’ajout du plaqueur DeForest Buckner a transformé une défensive prometteuse en une défensive accomplie.

Il faut dire qu’ils en auront besoin, puisqu’à leur dernier affrontement, ils ont concédé 149 verges par la course à Henry.

Les Colts, malgré leur défensive regroupant plusieurs excellents athlètes, ne sont pas sortis souvent gagnants par le passé de guerres d’usure physique comme celle qui les attend. À l’attaque, ils auront besoin que leur champ-arrière domine et jusqu’ici, le porteur recrue Jonathan Taylor n’a pas franchi ce pas. Les Titans devraient prendre une sérieuse option sur la division. 

Duel du Jeudi  

Les forces en présence 

Colts d’Indianapolis  

  • Philip Rivers, Quart-arrière, 10 T, 7 INT, 2087 verges     
  • Jonathan Taylor, Demi offensif, 4 T, 416 verges     
  • Zach Pascal, Ailier espacé, 2 T, 297 verges         

Titans du Tennessee  

  • Ryan Tannehill, Quart-arrière, 19 T, 3 INT, 1981 verges     
  • Derrick Henry, Demi offensif, 8 T, 843 verges     
  • AJ Brown, Ailier espacé, 6 T, 457 verges          

MA PRÉDICTION  

Colts 20 - Titans 24

Joueur à surveiller  

Julian Blackmon | Maraudeur, Colts

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP

Blackmon est l’une des révélations défensives chez les recrues à travers la ligue. Il revendique déjà deux interceptions en plus de six passes rabattues. La tertiaire des Colts représentait un point d’interrogation avant la saison, mais la tenue du choix de troisième ronde est l’une des raisons qui expliquent la bonne performance de l’équipe contre la passe. Il jouera un rôle clé contre les receveurs physiques des Titans AJ Brown et Jonnu Smith. 

L'état des forces dans la NFL     

1. Chiefs de Kansas City, 8-1     

Semaine dernière : 1 | =

Patrick Mahomes a déjà atteint le plateau des 25 passes de touché cette saison. Il n’a lancé qu’une seule interception. Les Chiefs n’ont eu besoin que de 12 courses (pour seulement 30 verges) face aux Panthers. Leur attaque, d’une semaine à l’autre, mise sur des facettes différentes.

2. Steelers de Pittsburgh, 8-0     

Semaine dernière : 2 | =

Les Steelers, malgré leur riche histoire, n’ont jamais présenté une fiche de 8-0. Mais voilà que le quart Ben Roethlisberger se retrouve sur la liste de la COVID-19 parce qu’il a été en contact rapproché avec un joueur infecté. Sa présence dimanche face aux Bengals demeure à confirmer.

3. Saints de La Nouvelle-Orléans, 6-2     

Semaine dernière : 10 | +7

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP

Avec deux victoires aux dépens des Buccaneers cette saison, les Saints ont le contrôle de leur destin dans la division Sud de la NFC. Ils ont offert l’une des prestations les plus dominantes qui soient avec 420 verges contre une défensive de qualité. Marshon Lattimore a éclipsé Mike Evans.

4. Ravens de Baltimore, 6-2     

Semaine dernière : 5 | +1

Les Ravens ont été égaux à eux-mêmes contre la passe face aux Colts, même si le demi de coin Marlon Humphrey manquait à l’appel. Ils ont peiné à l’attaque en première demie, mais à force de taper sur le clou, ils ont eu la défensive des Colts à l’usure, même si le jeu au sol a peiné.

5. Packers de Green Bay, 6-2     

Semaine dernière : 8 | +3

Davante Adams affirme sans retenue qu’il s’est hissé au rang de meilleur receveur de la NFL. Cette saison, difficile de le contredire. Même si tout le monde sait pertinemment qu’il est la seule option fiable pour Aaron Rodgers, il gagne en moyenne 112,5 verges par match avec huit touchés.

6. Bills de Buffalo, 7-2     

Semaine dernière : 7 | +1

Josh Allen a connecté comme à son habitude avec Stefon Diggs et John Brown, pour 210 de ses 415 verges, mais il ne se contente pas de ces deux lectures. Le quart-arrière a rejoint des receveurs différents et souvent très ouverts. Le coordonnateur offensif Brian Daboll a beaucoup de mérite.

7. Titans du Tennessee, 6-2     

Semaine dernière : 6 | -1

En remontant aux dernières séries, les Titans ont remporté un troisième match en 2020 lors duquel ils n’ont pas eu à compléter plus de 10 passes. Dimanche, la défensive a repris ses droits face aux Bears, mais plusieurs défensives peuvent en dire autant.

8. Seahawks de Seattle, 6-2     

Semaine dernière : 3 | -5

Depuis que Pete Carroll est devenu entraîneur-chef en 2010, jamais les Seahawks n’avaient donné 44 points. Cette saison, les deux défaites sont survenues malgré des récoltes offensives de 34 points. Carroll a raison de dire qu’il ne reconnaît plus sa défensive. Est-ce le coup de pied qu’il fallait ?

9. Buccaneers de Tampa Bay, 6-3     

Semaine dernière : 4 | -5

Pas évident de bien cerner les Bucs d’une semaine à l’autre. Tom Brady vient d’être balayé pour la première fois de sa carrière par un rival de division. Jamais les Bills, les Jets et les Dolphins n’avaient réussi le coup. Pourtant, les Bucs ont aussi eu l’air d’une équipe dominante cette saison.

10. Dolphins de Miami, 5-3     

Semaine dernière : 13 | +3

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP

La course n’est pas terminée dans l’Est. Les Bills ont beau détenir la tête, mais les Dolphins sont sur une sérieuse lancée eux aussi. Non seulement ils gagnent, mais ils affichent un différentiel de points de +61, contre seulement +9 pour les Bills. Les deux s’affrontent à la semaine 17.

11. Cardinals de l’Arizona, 5-3     

Semaine dernière : 9 | -2

Dans la défaite, Kyler Murray a encore une fois démontré l’étendue de son talent. Il est devenu le quatrième quart seulement avec deux matchs de suite d’au moins trois passes de touchés et un touché au sol. Il a été responsable de 389 des 461 verges à l’attaque des Cards.

12. Raiders de Las Vegas, 5-3     

Semaine dernière : 12 | =

Encore une victoire des Raiders qui est passée quelque peu sous le radar, mais il ne faut pas ignorer cette équipe, qui a battu trois clubs avec des fiches gagnantes à ce jour. L’attaque au sol a amassé 160 verges face aux Chargers et récolté 369 verges à ses deux derniers matchs.

13. Colts d’Indianapolis, 5-3     

Semaine dernière : 11 | -2

Les Colts ont connu un match en deux temps contre les Ravens. En première demie, leur défensive a tenu admirablement le fort. L’attaque n’a toutefois jamais été en mesure d’exploser, comme ça a été le cas trop souvent cette saison. C’est ultimement ce qui freinera les Colts.

14. Rams de Los Angeles, 5-3     

Semaine dernière : 14 | =

Pas de doute, le congé est fini pour les Rams, qui affronteront les Seahawks. Ça semblait impensable il y a peu de temps, mais advenant une victoire face aux Seahawks, ils passeraient au premier rang dans l’Ouest. Par contre, une défaite et la route vers les séries deviendrait ardue.

15. Browns de Cleveland, 5-3     

Semaine dernière : 16 | +1

D’ici la fin de la saison, les Browns n’auront qu’eux à blâmer s’ils ne se faufilent pas en séries pour la première fois depuis 2002. Ils ont cinq matchs prenables face aux Texans, Jaguars, Eagles, Jets et Giants devant eux, pour un potentiel de 10 victoires. Ce n’est plus juste un rêve lointain.

16. Bears de Chicago, 5-4     

Semaine dernière : 15 | -1

En 2018, Matt Nagy faisait une entrée fracassante à Chicago en propulsant l’attaque au neuvième rang dans la NFL. Depuis, cette même attaque pourrit au 29e rang. La course la plus longue des Bears dimanche a été l’œuvre de Barkevious Mingo, avec 11 verges sur une feinte de dégagement.

17. Eagles de Philadelphie, 3-4-1     

Semaine dernière : 19 | +2

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP

À la mi-saison, il peut sembler difficile de voir comment les Eagles pourraient échapper le premier rang de leur division, mais attendez... Des matchs à venir face aux Browns, Seahawks, Packers, Saints et Cardinals leur compliqueront la vie. Prêts pour une course «excitante»?

18. Patriots de la Nouvelle-Angleterre, 3-5     

Semaine dernière : 20 | +2

Les Patriots ont évité de justesse l’affront de perdre contre les Jets. Cam Newton a manqué de précision sur les passes en profondeur, mais sinon, la symbiose avec Jakobi Meyers laisse croire que des jours meilleurs pourraient toujours survenir. Chaque match sera un combat d’ici la fin.

19. Falcons d’Atlanta, 3-6     

Semaine dernière : 25 | +6

Sans faire de bruit, les Falcons ont remporté trois de leurs quatre derniers matchs. Ils pourraient même être 4 en 4 si Todd Gurley s’était couché au sol face aux Lions. L’attaque fonctionne et la défensive montre de légers signes de vie. Raheem Morris a l’écoute du vestiaire.

20. 49ers de San Francisco, 4-5     

Semaine dernière : 17 | -3

Qui peut vraiment blâmer les 49ers pour leur débandade face aux Packers jeudi dernier ? La NFL a placé l’équipe dans une position difficile en maintenant le match à l’horaire malgré le fait que des joueurs clés se retrouvaient sur la liste de réserve COVID-19. La pente sera très abrupte.

21. Bengals de Cincinnati, 2-5-1     

Semaine dernière : 21 | =

Il sera intéressant de voir si les Bengals pourront poursuivre sur leur bel élan de fin de première moitié de saison à leur retour de congé. Même la ligne offensive, souvent ridiculisée depuis le début de la saison, semble prendre du mieux. La chimie entre Joe Burrow et Tee Higgins opère.

22. Vikings du Minnesota, 3-5     

Semaine dernière : 26 | +4

Dalvin Cook est devenu le troisième joueur de l’histoire avec deux matchs de suite de 225 verges au total et deux touchés. Seuls Deuce McAllister (2003) et Jim Brown (1963) avaient auparavant réussi l’exploit. Il a inscrit au moins un touché à ses sept derniers départs.

23. Panthers de la Caroline, 3-6     

Semaine dernière : 23 | =

Teddy Bridgewater n’a pas été parfait cette saison, avec des interceptions coûteuses à la fin de certains matchs, mais il se démène comme un diable et performe généralement de brillante façon. Il mérite mieux que l’étiquette de quart-arrière de transition. Sa fin de saison sera critique.

24. Broncos de Denver, 3-5     

Semaine dernière :18 | -6

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP

Encore un fois, l’offensive des Broncos est sortie de son mutisme trop tard dimanche et cette fois, le mal était fait. Drew Lock a encore brillé au quatrième quart (151 verges, deux passes de touché et un touché au sol). Sauf qu’il a encore été réduit au silence pendant trois quarts.

25. Chargers de Los Angeles, 2-6     

Semaine dernière : 24 | -1

Après sept départs, Justin Herbert a déjà accumulé 2146 verges. C’est encore mieux que Cam Newton, qui détenait la marque à ses sept premiers matchs en carrière en 2011 avec 2103 verges. La bataille avec Joe Burrow pour le titre de recrue offensive de l’année s’annonce épique.

26. Lions de Detroit, 3-5     

Semaine dernière : 22 | -4

Si votre semaine a mal été, pensez à Matthew Stafford. Le quart des Lions est passé du protocole de la COVID-19 en raison d’un contact avec une personne infectée à une évaluation pour une possible commotion cérébrale. Heureusement, il n’a rien. Sauf le cœur lourd d’une autre défaite de division.

27. Texans de Houston, 2-6     

Semaine dernière : 28 | +1

Au cœur des rumeurs d’échanges depuis des semaines, le receveur Will Fuller est finalement resté à la maison et a répondu avec cinq réceptions, 100 verges et un touché. Les blessures l’ont trop souvent ennuyé, mais quand il joue, il devient de facto une arme redoutable.

28. Cowboys de Dallas, 2-7     

Semaine dernière : 29 | +1

Les Cowboys ont chèrement vendu leur peau face aux Steelers. Leur effort montre qu’ils n’ont peut-être pas dit leur dernier mot dans l’étrange bataille pour les clés de la division Est. Ils ont toutefois encore perdu un joueur de ligne offensive, soit le centre Tyler Biadasz. En plus du demi de coin TrevonDiggs.

29. Giants de New York, 2-7     

Semaine dernière : 30 | +1

À ses 21 derniers départs, Daniel Jones montre un dossier reluisant de 4-0 contre Washington... et de 0-17 contre le reste des équipes de la NFL ! Tout de même étrange qu’il ait à ce point le numéro d’une équipe, mais que tout s’écroule contre les autres.

30. Équipe de Washington, 2-6     

Semaine dernière : 27 | -3

Avec la blessure de Kyle Allen, Ron Rivera a mentionné que c’est Alex Smith qui sera aux commandes de l’attaque pour les semaines à venir. Son histoire est formidable, personne ne va le nier. Mais qu’on ne tente plus de nous vendre à quel point on estime hautement Dwayne Haskins.

31. Jaguars de Jacksonville, 1-7     

Semaine dernière : 31 | =

FBN-SPO-TENNESSEE-TITANS-V-CINCINNATI-BENGALS
Photo AFP

Le quart-arrière recrue Jake Luton est devenu le premier à compléter plus de 25 passes, à gagner plus de 300 verges et à inscrire un touché au sol à son premier départ en carrière. Ça n’a pas suffi à acheter une victoire aux Jaguars. Ils n’ont pas dit leur dernier mot dans la course au dernier rang.

32. Jets de New York, 0-9     

Semaine dernière : 32 | =

Les Jets ont fourni leur effort le plus louable de la saison, mais se sont tirés dans le pied avec seulement quatre jeux pour trois verges au quatrième quart, récoltant une maigre minute et 24 secondes de temps de possession. Pour une rare fois, les Jets ont perdu la tête haute malgré tout.