/misc
Navigation

Un tramway à Québec au plus vite, SVP!

Coup d'oeil sur cet article

Waterloo, Ottawa, Calgary, Vancouver, Edmonton, Toronto, toutes les grandes villes canadiennes ont leur tramway ; Montréal aura son REM électrique tandis que Québec devrait, selon le BAPE, refaire ses devoirs, voire peut-être se contenter d’une ligne d’autobus de type SRB, le métro et le monorail étant d’emblée exclus par les instances gouvernementales. Non mais, pincez-moi quelqu’un !

En réplique, le maire Labeaume a piqué une sainte colère dénonçant « un rapport biaisé, tronqué et rempli d’incohérences ». Cette sortie rappelle la force de la réplique de la Caisse de dépôt qui avait aussi reçu un avis défavorable de ce même BAPE pour le projet du REM.

Labeaume a raison

Selon le BAPE, notre capitale nationale, avec l’appui du gouvernement du Québec et du fédéral, devrait remiser l’idée d’un tramway moderne de 35 stations, alors que les tramways se développent partout dans le monde, qu’on planifie des phases 2, 3 et 4 du REM à Montréal ? 

Québec devrait tourner le dos à cette technologie verte de transport collectif structurant alors que nous sommes en 2020 et que lutter contre les GES est une priorité absolue ? Poursuivre les analyses alors que ce projet est à l’étude depuis déjà 10 ans ?

Le BAPE déconnecté

Comment une instance visant à éclairer la prise de décision gouvernementale en matière d’environnement a pu faire des recommandations défavorables sur les deux seuls projets d’envergure en transport collectif que le Québec ait connus depuis 50 ans ?

Heureusement, le ministre Bonnardel a assuré hier que le tramway est là pour de bon (avec des améliorations). On espère que le gouvernement ne se lancera pas dans de nouvelles analyses à n’en plus finir qui retarderaient la première pelletée de terre, à l’image du prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal qui est à l’étude depuis 20 ans. Si ça prend plus de stations, ça peut très bien se faire dans une phase 2, comme à Montréal. Il est temps d’être visionnaire et de trancher. Avant Noël, SVP.