/finance
Navigation

Mesures sanitaires: les chantiers de construction doivent corriger le tir

Coup d'oeil sur cet article

Les chantiers de construction sont les milieux de travail où la CNESST a remis le plus d’avis de correction des mesures sanitaires entre les mois de septembre et de novembre, selon les chiffres obtenus vendredi par TVA Nouvelles. 

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), qui multiplie les interventions dans les milieux de travail en raison de la pandémie, a remis pas moins de 784 avis de correction pour toute l’île de Montréal entre le 1er septembre et le 5 novembre.

Dans la région de la Capitale-Nationale, on enregistre 652 avis de correction pour la même période, et près de 302 de ces avis concernent uniquement le milieu de la construction.

Les commerces ont enregistré 112 avis de correction à Québec, et les milieux scolaires, 88.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, 460 avis de correction ont été remis.