/sports/hockey
Navigation

Alexis Lafrenière a toujours pu compter sur sa sœur

Alexis Lafrenière a toujours pu compter sur sa sœur
Capture écran Twitter

Coup d'oeil sur cet article

Tout au long de son prodigieux parcours jusqu’à sa sélection au premier rang du dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) par les Rangers de New York, Alexis Lafrenière a pu compter sur le soutien indéfectible de sa sœur Lori-Jane.

• À lire aussi: Alexis Lafrenière n’a pas peur du nombre 13

«Depuis que je suis toute petite, j’ai suivi la passion de mon frère pour le hockey», a confié la sœur aînée de Lafrenière dans une entrevue accordée au New York Post.

En effet, Lori-Jane a accompagné Alexis à chacune des étapes de son cheminement. Elle a même été son premier gardien but lorsqu’il a commencé à s’exercer dans le sous-sol de ses grands-parents.

Lori-Jane et Alexis Lafrenière en 2018.
Capture d'écran Fabebook
Lori-Jane et Alexis Lafrenière en 2018.

La jeune femme de 21 ans se souvient qu’Alexis la suppliait de revêtir son équipement de gardien pour qu’il puisse répéter ses lancers. Lori-Jane acceptait toujours, même si son frère était très exigeant avec elle.

«Je me souviens que je me fâchais quand elle ne couvrait pas tous les angles, car j’avais besoin d’être défié pour pouvoir m’améliorer», a pour sa part raconté l’attaquant de 19 ans au quotidien new-yorkais.

«En regardant derrière, je me rends compte à quel point mes propres rêves étaient importants pour elle. J’espère qu’elle sait à quel point les siens sont tout aussi importants pour moi.»

Passionnée de soccer, Lori-Jane a suivi son frère partout et était toujours aux premières loges pour l’encourager. Que ce soit pendant son passage dans le Midget AAA, dans la LHJMQ chez l’Océanic de Rimouski, ou même au Championnat du monde d’Ostrava en 2020, où il a mené le Canada vers la médaille d’or et où il a été nommé joueur par excellence du tournoi.

Le grand jour

Le 6 octobre dernier, elle était assise à ses côtés lorsque les Rangers ont sélectionné son frère au premier rang du repêchage. Elle n’aurait raté ce moment pour rien au monde. C’est pourquoi elle a refusé de subir, ce jour-là, une opération qu’elle attendait depuis plusieurs mois. La jeune femme qui étudie pour devenir enseignante préférait attendre encore, en dépit de son problème de santé, pour pouvoir vivre ce grand moment avec son frère.

Ce dernier sait à quel point sa relation avec sa sœur est précieuse.

«Ma sœur est vraiment très importante pour moi, a-t-il confié. Je sais que je peux compter sur elle pour n’importe quoi. Elle a fait beaucoup de sacrifices pour m’aider dans ma carrière et pour me suivre partout. Elle ne s’est jamais plainte une seule fois. Je ne pourrai jamais la remercier suffisamment.»