/lifestyle/sexromance
Navigation

Ami.e.s avec bénéfices

Coup d'oeil sur cet article

Certes vous connaissez sans doute très bien l’expression. Des partenaires qui sont là, ensemble, pour le plaisir de jouir et de s’amuser sexuellement. Habituellement sans sentiments amoureux, du moins en apparence. Mais ces rencontres sexuelles, régulières ou occasionnelles, de quoi sont-elles faites au juste ? Comportent-elles des bénéfices ? Et être sexfriends en temps de pandémie, est-ce que c’est possible ?

Avantages et inconvénients

Commençons d’abord par établir ce qu’on entend réellement par ami.e.s avec bénéfices. 

Le sexfriend est donc souvent une personne que l’on connaît depuis plusieurs années, avec qui l’entente est très bonne et pour qui on éprouve de l’attirance physique et un désir sexuel, généralement assez important – mais pas toujours. Attention ! Ces sentiments amicaux ou affectueux ne se comparent pas à ceux éprouvés dans le cadre d’une relation amoureuse. 

Dans cette relation amicale avec bénéfices sexuels, les notions de fidélité, d’attachement, d’engagement amoureux et émotionnel n’existent pas. 

La relation n’en est pas une d’amour, mais plutôt de partage de moments d’intimité. 

Cette relation est parfois vécue en parallèle d’une relation amoureuse, parfois en rebonds entre les relations amoureuses et, d’autres fois, simplement vécue lors de périodes de célibat. Sacha, un lecteur de 38 ans, indique : « J’ai deux sexfriends. Souvent on se voit à trois, mais il arrive fréquemment qu’on se voie simplement à deux. Étant tous les trois bisexuels, il nous est des fois difficile d’avoir des partenaires compréhensifs/compréhensives sur le plan sexuel. Vous aurez donc compris que ces relations se vivent la plupart du temps en marge de nos relations. On se voit en dehors du sexe, pour aller boire un verre avec nos partenaires respectifs. C’est à la fois excitant et troublant. On peut être de longues périodes sans coucher ensemble, mais quand on se retrouve c’est comme si on n’avait jamais arrêté. C’est indispensable à notre bien-être, notre bonheur, du moins au mien ! Peu importe si on a quelqu’un ou non dans nos vies, ces moments, même fugaces, sont hyper importants. En fait, je réalise que j’ai toujours eu des sexfriends, même plus jeune. C’est comme un mode de vie pour moi. Aucun.e de mes partenaires n’a jamais eu son mot à dire là-dessus ! »

Toutes les relations avec bénéfices ne sont pas vécues comme celles de Sacha. Il existe en effet de multiples manières de vivre ces expériences et, pour la plupart, il existe certains points incontournables qui font en sorte que les choses fonctionnent rondement.

Quelques directives pour s’y retrouver  

Ces éléments sont généralement adoptés lorsque la relation amicale est doublée de bénéfices sexuels :

  • Aucune exclusivité ne doit être exigée ;
  • Exit le jugement et la performance sexuelle ;
  • Si un attachement amoureux commence à se développer, c’est le début de la fin ; 
  • Pas d’engagement ;
  • Totale protection contre les ITSS ;
  • Ni amant.e, ni ami.e ;
  • Profiter des moments, sans en attendre davantage. 

Si, pour plusieurs, il est possible d’entretenir ce type de relations, un grand nombre de personnes ne se retrouvent dans ce mode de vie. 

Il ne suffit pas, spécialement en temps de pandémie, de vouloir le faire : il est indispensable que cela soit accompagné de réflexions et d’analyses personnelles.