/sports/huntfish
Navigation

Partie de pêche qui tourne mal: prisonniers de leur camionnette pendant trois jours

Partie de pêche qui tourne mal: prisonniers de leur camionnette pendant trois jours

Coup d'oeil sur cet article

Un couple de la Colombie-Britannique est resté pris presque trois jours dans une camionnette, au froid et avec peu de nourriture, après une panne survenue alors qu’ils pêchaient en forêt.

Cody Martin, 32 ans, et Tamara Sandulak, 29 ans, ont finalement été retrouvés sains et saufs en matinée dans les hauteurs de l’île de Vancouver, à 16 kilomètres de l’endroit où ils étaient censés se trouver, a annoncé samedi la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

En entrevue à Global News, Cody Martin a expliqué qu’il était parti pêcher avec sa conjointe mercredi, mais qu’ils ne s’étaient jamais rendus à destination puisque leur véhicule avait cessé de fonctionner.

«Nous ne savions pas combien de temps il nous faudrait pour sortir, alors nous nous sommes dit que nous étions en sécurité dans le camion, alors nous ferions mieux de rester dans le camion et de sortir le matin», a raconté M. Martin.

Or, le lendemain matin, le sol était recouvert de neige, les confinant à leur camionnette.

Le couple originaire de Nanaimo a alors décidé de coller des sacs de poubelle dans les vitres afin de limiter l’humidité, puis se sont accroupi avec leur chien Rex et ont rationné les collations qu'il leur restait pour survivre.

«C'était un peu effrayant à ce moment-là», a confié Cody Martin, qui a réussi à capter les nouvelles jeudi en début de soirée grâce à la radio du véhicule.

C’est à ce moment que l’homme et la femme ont appris que leurs proches avaient signalé leur disparition et que la police était à leur recherche, ce qui a eu l’effet d’«un immense soulagement».

Ils disent aussi avoir réussi à contacter leurs proches par SMS, ce qui a permis aux autorités de les localiser.

Cody Martin et Tamara Sandulak ont finalement été récupérés par les secouristes en hélicoptère.

«Je veux pleurer. Je pense que nous étions tellement stressés, anxieux», a-t-elle dit lorsqu’elle s’est remémoré son sauvetage.

Le couple et leur chien avaient froid et étaient affamés, mais ils étaient relativement en bonne forme.

La GRC les a félicités pour ne pas être sortis de leur voiture, la bonne chose à faire dans les circonstances.