/sports/tennis
Navigation

Pospisil est passé tout près

Coup d'oeil sur cet article

Le joueur de tennis canadien Vasek Pospisil est passé bien près de mettre la main sur son premier titre en carrière sur le circuit de l’ATP, samedi, au tournoi de Sofia en Bulgarie, mais le jeune Italien Jannik Sinner en a décidé autrement.

Âgée de 19 ans, l’étoile montante du circuit masculin a déployé tout son talent pour vaincre le Britanno-Colombien en trois manches de 6-4, 3-6 et 7-6 (3).

«C’est difficile quand on passe si près. Ce n’est pas facile à digérer. Ça aurait fait moins mal de perdre en deux sets», a reconnu le Canadien de 30 ans en entrevue à TSN.

Le Canadien, qui pointe au 74e rang mondial, en était à sa troisième finale en carrière sur le circuit, sa deuxième cette année après celle de Montpellier, en février. Il s’était alors incliné devant Gaël Monfils. En 2014, à Washington, c’est Milos Raonic qui l’avait défait en ronde ultime.

Cette fois-ci, il s’en est fallu de bien peu pour départager Pospisil et Sinner, qui ont chacun obtenu deux bris et enregistré des statistiques très similaires au service. Le Canadien s’est toutefois démarqué en réussissant 14 as contre quatre pour l’Italien. Ce dernier l’a finalement emporté, à l’arraché au bris d'égalité, après 2h14 min de jeu.

Cette défaite contre le 44e joueur mondial, pour qui il s’agit d’un premier titre en carrière sur le circuit, est particulièrement douloureuse pour Pospisil.

«Je me suis bien battu, a néanmoins convenu le Canadien. J’étais mené par un set et un bris et je suis revenu. Il y a beaucoup de positif. C’est une bonne façon de terminer l’année.»

Contre un futur numéro un?

Pospisil n’a pas manqué d’applaudir son jeune adversaire et de reconnaître son indéniable talent.

«Il est probablement le plus complet et je dirais même le meilleur joueur de la jeune génération, a-t-il dit. Je le vois devenir numéro un dans le futur. Je crois qu’il le sera.»

«Tu sens la qualité de son jeu quand tu joues contre lui, a poursuivi le Canadien. Il y a beaucoup de choses impressionnantes dans son jeu qui est très complet. Il a très peu de faiblesses. Il bouge extrêmement bien pour un grand gars, il sert bien et il ouvre vraiment bien le court. Si tu lui donnes un angle, il peut te sortir complètement du terrain. Il peut frapper à peu près n’importe quel coup n’importe où sur le terrain. C’est très impressionnant.»