/sports/golf
Navigation

Un autre enjeu à Augusta

Le recomptage des bulletins de vote des élections présidentielles bat son plein en ville

Augusta, Georgie
Photo François-David Rouleau Une armée de travailleurs s’affaire à recompter des bulletins de vote des électeurs du comté de Richmond au Bell Auditorium à Augusta, en Géorgie.

Coup d'oeil sur cet article

AUGUSTA | Il n’y a pas que le veston vert du Tournoi des Maîtres qui est à l’enjeu ce week-end dans la grande région d’Augusta. Une armée d’employés est à pied d’œuvre pour recompter chacun des bulletins de vote des élections présidentielles du 3 novembre dernier. 

On rappelle que le clan républicain du président sortant Donald Trump a demandé un recomptage en Géorgie en raison de l’infime marge de 14 172 voix donnant la victoire au candidat démocrate et maintenant président élu, Joe Biden. Une tâche nécessaire selon le secrétaire d’État, Brad Raffensperger.

Le comté de Richmond où se situe Augusta dans l’est de la Géorgie a voté en forte majorité en faveur de Biden. 

Selon le suffrage original, le président élu détient une avance de plus de 32 300 voix dans ce comté démocrate depuis l’élection de 1992. 

Dans le comté voisin au nord, Columbia, c’est le scénario inverse. Dans celui de Burke au sud, c’est beaucoup plus serré. La région d’Augusta représente la deuxième agglomération en importance de la Géorgie en vertu de ses 200 000 habitants. 

La dernière fois que Richmond a voté en faveur d’un républicain, c’était en 1988. George Bush père l’avait emporté sur Michael Dukakis dans une majorité de 57 %. 

Depuis, c’est bleu. Selon les données gouvernementales de 2018, la population afro-américaine dans le comté s’élève à 57,2 %. Le revenu moyen d’un ménage approche les 40 000 $ par année. 

« Le premier facteur des intentions de vote est l’origine. Les Afro-Américains votent démocrate depuis très longtemps, a averti le chercheur associé à l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM Rafaël Jacob. Le revenu moyen est aussi en corrélation avec le choix électoral. C’est malheureusement encore le cas en 2020. 

​« Dans les États du sud, le vote est très racialement polarisé, a-t-il ajouté. En Géorgie, on voit la “black belt”. »  

En effet, quatre pôles ont voté en faveur des démocrates, soit les grandes villes de l’État. 

Tâche colossale 

Depuis le début de la semaine, la directrice des élections à Richmond, Lynn Bailey répète qu’elle n’acceptera aucune erreur. 

Les bulletins sont retirés des conteneurs scellés par lots de 50 pour le recomptage. Lorsque chaque lot est terminé, il est compté à nouveau, un bulletin à la fois. Des feuilles de pointage enregistrent le décompte dans chaque lot et sont comparées aux résultats originaux dans un logiciel. 

Une tâche colossale effectuée par une centaine d’employés. 

Samedi, ils ont révisé près de 70 000 bulletins au Bell Auditorium du centre-ville. Sur chacune des tables, on pouvait apercevoir une section destinée à chacun des candidats sur laquelle étaient déposés les bulletins. 

Aucune manifestation devant l’édifice voisin du centre judiciaire fédéral. Aucune fenêtre placardée. On pouvait y entrer facilement, assister à la scène et l’immortaliser.

Malgré les enjeux sportifs et politiques cette semaine, Augusta n’a aucune vie. Un contraste frappant alors que la ville grouille généralement d’activités durant le Masters. 

Le champion du Tournoi des Maîtres sera couronné avant que la directrice des élections du comté ne dévoile le résultat final, en cours de journée lundi, soit 13 jours après l’élection américaine. 

À l’image de la course sur le « National », l’aiguille ne devrait pas bouger, à moins d’une immense surprise. 

Résultats Tournoi des Maîtres 

  • Dustin Johnson 65-70-65 — 200
  • Abraham Ancer 68-67-69 — 204
  • Sungjae Im 66-70-68 — 204
  • Cameron Smith 67-68-69 — 204
  • Dylan Frittelli 65-73-67 — 205
  • Justin Thomas 66-69-71 — 206
  • Sebastian Munoz 70-68-69 — 207
  • Jon Rahm 69-66-72 — 207
  • Patrick Reed 68-68-71 — 207
  • Tommy Fleetwood 71-66-71 — 208
  • Brooks Koepka 70-69-69 — 208
  • Hideki Matsuyama 68-68-72 — 208
  • Rory McIlroy 75-66-67 — 208
  • Patrick Cantlay 70-66-73 — 209
  • Paul Casey 65-74-71 — 210
  • Cameron Champ 68-74-68 — 210
  • Corey Conners 74-65-71 — 210
  • Kevin Na 73-68-69 — 210
  • C.T. Pan 70-66-74 — 210
  • Shane Lowry 74-69-68 — 211
  • Xander Schauffele 67-73-71 — 211
  • Scottie Scheffler 71-68-72 — 211
  • Webb Simpson 67-73-71 — 211
  • Danny Willett 71-66-74 — 211
  • Tiger Woods 68-71-72 — 211
  • Billy Horschel 70-70-72 — 212
  • Marc Leishman 70-72-70 — 212
  • Matt Wallace 69-73-70 — 212
  • Bryson DeChambeau 70-74-69 — 213
  • Louis Oosthuizen 68-70-75 — 213
  • Justin Rose 67-70-76 — 213
  • Charl Schwartzel 73-71-69 — 213
  • Adam Scott 70-72-71 — 213
  • Nick Taylor 72-72-69 — 213
  • Lee Westwood 68-74-71 — 213
  • Shugo Imahira 72-70-72 — 214
  • Si Woo Kim 70-71-73 — 214
  • Bernhard Langer 68-73-73 — 214
  • Collin Morikawa 70-74-70 — 214
  • Andy Ogletree 73-70-71 — 214
  • Ian Poulter 72-71-71 — 214
  • Bubba Watson 74-69-71 — 214
  • Mike Weir 71-72-71 — 214
  • Tony Finau 69-75-71 — 215
  • Rickie Fowler 70-70-75 — 215
  • Charles Howell III 71-70-74 — 215
  • Jazz Janewattananond 69-71-75 — 215
  • Sung Kang 75-69-71 — 215
  • Chez Reavie 71-72-72 — 215
  • John Augenstein 69-72-75 — 216
  • Christiaan Bezuidenhout 69-73-74 — 216
  • Matthew Fitzpatrick 74-70-73 — 217
  • Zach Johnson 73-71-73 — 217
  • Victor Perez 70-71-76 — 217
  • Jordan Spieth 74-70-73 — 217
  • Rafa Cabrera Bello 73-71-74 — 218
  • Phil Mickelson 69-70-79 — 218
  • Jimmy Walker 71-73-76 — 220
  • Brandt Snedeker 71-71-79 — 221
  • Bernd Wiesberger 71-72-78 — 221