/lifestyle/family
Navigation

Apprendre en jouant

Coup d'oeil sur cet article

Mine de rien, on se rapproche tranquillement de la saison des Fêtes et c’est une bonne idée de commencer à penser aux cadeaux.

Cette semaine, nous vous proposons des jeux qui vont faire plaisir à vos petits ludistes.

Des jeux simples, mais pas simplistes. Des jeux qui sont surtout amusants et qui, dans certains cas, peuvent même enseigner quelques trucs au passage.

Str!ke Dice Game : Harry Potter

Photo courtoisie
  • 2 à 5 joueurs
  • 8 ans +
  • 15 minutes

Vous allez vous affronter dans de grands duels de magie qui auront lieu dans une arène dans laquelle les sorts vont se succéder, qu’ils soient en votre faveur ou non.

Il s’agit d’une rethématisation d’un jeu existant dans l’univers de Harry Potter. Les chiffres sur les dés sont ainsi remplacés par des icônes qui représentent des sorts qui affectent le jeu, chacun à leur façon.

Selon le nombre de sorciers participants, vous aurez de cinq à huit dés en main. À votre tour, vous allez en lancer un dans l’arène qui se trouve dans la boîte. Vous pouvez le lancer de la manière que vous voulez et même heurter les autres dés pour en faire changer les faces, mais attention, un dé qui sort de l’arène est retiré du jeu. Ce n’est pas très pratique quand le but du jeu est d’être le dernier sorcier à encore avoir des dés.

Photo courtoisie

Une fois le dé lancé, vous allez voir s’il y a des faces similaires et conserver les dés aux faces semblables, sauf dans le cas d’un sortilège. Ceux-ci vont affecter le jeu de différentes façons.

Les dés marqués d’un X sont toujours retirés du jeu et si un joueur n’a aucun dé semblable, il peut continuer de lancer des dés, un à la fois.

Vous l’aurez compris, c’est un jeu de chance, un jeu compétitif et un jeu où il est très facile de faire des coups foireux. De plus, quand l’arène est vide avant un lancer, le joueur doit obligatoirement lancer tous ses dés. Il peut ainsi perdre la partie d’un seul coup. 

Les parties sont rapides, il y a un mode tournoi et ainsi la compétition monte vite d’un cran. C’est très amusant.

La vallée des Vikings

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 6 ans +
  • 20 minutes

Vous êtes des Vikings qui participez à un tournoi de quilles, et à l’aide d’une balle, vous allez tenter de faire tomber des tonneaux pour éventuellement gagner ou voler de l’or.

Voilà qui résume très bien ce jeu tout simple et super amusant qui va plaire aux plus jeunes puisqu’il y a un élément d’adresse qui ajoute au plaisir.

Du reste, le matériel est très joli avec les beaux drakkars qui servent à récolter les pièces d’or.

Le principe est simple. À son tour, le joueur doit pousser la boule à partir d’un coin du plateau de jeu et vers le centre pour faire tomber un ou plusieurs des quatre tonneaux qui s’y trouvent. Et il pourra le faire tant qu’il n’aura pas fait tomber au moins l’un d’eux.

Photo courtoisie

Par la suite, on déplace tous les pions des joueurs correspondant aux couleurs des tonneaux qui sont tombés sur une piste qui prend la forme d’un long ponton. On procède ainsi jusqu’à ce qu’au moins un pion se retrouve à l’eau au bout du ponton et les joueurs vont récolter ou voler de l’or selon leur position sur le ponton.

Votre pion est sous un drapeau orné de pièces ? Vous amassez de l’or. Il est sous le drapeau d’un autre joueur ? Il lui vole une pièce. Et si le pion se trouve sous son propre drapeau, il va prendre une pièce à chacun des autres joueurs.

On tourne ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pièces d’or, et le joueur qui en aura amassé le plus sera le gagnant.

C’est donc très facile à prendre en main et l’aspect adresse va interpeller les plus jeunes et leur permettre de rester concentrés.

La vallée des Vikings a remporté le titre de jeu pour enfants de l’année remis par la presse allemande en 2019, un prix très prestigieux.

Via Magica

Photo courtoisie
  • 2 à 6 joueurs
  • 7 ans +
  • 30 minutes

Vous êtes des élèves dans une école de magie où vous en êtes à l’épreuve de cristallisation. Voilà pour la prémisse de ce sympathique jeu qui ajoute un petit degré de difficulté au bingo, parce que c’est un peu la base sur laquelle est construit Via Magica, qui est superbement illustré.

Chaque joueur commence la partie avec trois cartes portail, et sur chacun des portails on retrouve une quantité variable d’icônes (des animus) qu’il faudra activer pour ouvrir le portail.

Et comment on s’y prend ? C’est là qu’entre en scène l’aspect bingo ou loterie. On retrouve un sac dans lequel on dépose 23 jetons animus sur lesquels sont représentées les six familles d’animus en quantité variable, en plus de deux jokers.

Photo courtoisie

Un joueur pioche un jeton et tous les joueurs peuvent placer un cristal sur un animus correspondant pour remplir tous les animus d’un portail. Lorsque c’est fait, le joueur crie « INCANTATUM » et peut profiter de l’avantage qui se trouve sur sa carte portail si c’est un avantage immédiat. Ces cartes comportent aussi des points qui seront additionnés en fin de partie.

À tout moment, lorsque les conditions sont remplies, les joueurs peuvent récolter une récompense bonis qui se trouve sur la table et à laquelle sont attachés des points.

On poursuit ainsi jusqu’à ce qu’un joueur ait ouvert un septième portail, ce qui déclenche la fin de la partie.

Il s’agit d’un jeu très facile à prendre en main qui fait très bien le pont entre le jeu pour enfant et le jeu familial, de sorte que les parents vont s’y amuser autant que les enfants.