/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: plus de cas, plus d’hospitalisations au Saguenay

Coup d'oeil sur cet article

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la hausse constante du nombre de cas de COVID-19 a un impact direct sur l'augmentation du nombre d'hospitalisations.

Ce sont 40 personnes qui occupaient des lits sur les unités dédiées aux patients atteints de la COVID-19 des hôpitaux de Chicoutimi et d'Alma, ce lundi.

De ce nombre, neuf se trouvaient aux soins intensifs.

Il s'agit d'un nombre record pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean depuis le début de la pandémie.

Les autorités régionales de la santé ont confirmé qu'elles disposent de 55 lits pour ces patients. Tant que le taux d'occupation aux soins intensifs ne dépassera pas les 100%, le transfert de patients vers d'autres centres hospitaliers à l'extérieur de la région est écarté.

La situation inquiète particulièrement la présidente du Syndicat des professionnels en soins affilié à la FIQ.

«Le nombre d'hospitalisations a un lien direct avec le nombre de professionnels en soins qui risquent de s'infecter et de s'absenter du travail pendant un certain temps, a expliqué Julie Bouchard. Oui, on a la capacité au niveau des lits et du matériel de répondre aux besoins, mais nous n'aurons bientôt plus la capacité de donner des soins à la clientèle si les professionnels ne sont pas au rendez-vous.»

Mme Bouchard a admis que les autorités de la santé font des efforts pour recruter du renfort, mais elle est consciente qu'il n'est pas facile de trouver dans le contexte actuel.

«On sait que ce n'est pas facile à trouver, par contre, on se croise les doigts pour que quelques personnes répondent à l'appel», a-t-elle déclaré.

Les autorités régionales de la santé ont confirmé, vendredi, que du renfort avait été demandé.

«On n'a pas encore eu de suivi de la part de l'employeur nous confirmant que nous aurons des bras supplémentaires», a indiqué Mme Bouchard en entrevue à TVA Nouvelles lundi matin.

En fin d'après-midi lundi, des sources fiables ont indiqué à TVA Nouvelles que les horaires des travailleurs de la santé qui œuvrent dans les zones où il y a éclosion seraient sur le point d'être modifiés.

Ces travailleurs seraient contraints d'effectuer des quarts de travail de 12 heures à compter de la fin de semaine prochaine, mais ces informations demeurent à valider.

Avec 187 nouveaux cas déclarés lundi, la région a franchi le cap des 3000 cas confirmés depuis le début de la pandémie.

Deux décès supplémentaires s'ajoutent aussi au bilan, pour un total de 79 depuis mars.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres