/finance
Navigation

Légers signaux encourageants pour des agences de voyages

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le temps froid et gris s'installe sur le Québec, certains partiront bientôt pour une destination soleil. L'industrie du voyage tourne encore au ralenti, mais des agences de voyages remarquent une légère reprise. 

«Ça reprend tranquillement», a fait savoir Manon Dumont, conseillère chez Voyages Aquaterra Sherbrooke. Elle dit être sollicitée surtout par les retraités et ceux qui sont en télétravail. «Ces gens-là peuvent plus facilement se permettre un isolement de 14 jours à leur retour.»

Si le congé scolaire s'allonge, certaines agences croient que des familles vont en profiter pour aller dans le sud.

«Il y en a qui attendent juste ça. Les prix sont bas actuellement et en plus certaines compagnies aériennes offrent gratuitement une assurance COVID, donc c'est invitant pour les familles», a expliqué le président de Station Vacances Sherbrooke, Alexandre Monteuil.

Mais une assurance, ça n'immunise pas contre le virus, et ça en ralentit plusieurs. «Moi je n'oserais pas voyager dans ce contexte», a lancé une jeune femme questionnée par TVA Nouvelles.

«La situation est trop alarmante, a ajouté une dame. On va peut-être aller dans l'Ouest canadien au printemps, on verra rendus à ce moment-là.»

En effet, l'Ouest canadien suscite beaucoup d'intérêt actuellement dans les agences de voyages. «Il faut dire que c'est plus cher qu'un voyage dans le sud. Mais si notre budget nous le permet et qu'on veut changer d'air, il y a de très beaux endroits à visiter», a commenté M. Montreuil.