/news/education
Navigation

Réussir ton retour aux études pendant la pandémie, c’est possible!

Réussir ton retour aux  études pendant la pandémie, c’est possible!

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

Tu te sens maintenant prêt à compléter ton secondaire ? ChallengeU offre les cours de base nécessaires pour obtenir ton diplôme. C’est une plateforme en ligne très facile à utiliser. Tu peux avancer à ton rythme, avec le soutien de vrais enseignants. Pandémie ou pas, tout se passe en ligne. Et c’est gratuit !

Joany Deslandes, 36 ans, a enfin trouvé sa voie. Mais afin d’être admise au cégep en Génie industriel, elle devait d’abord réussir le module de maths fortes. Après avoir considéré l’option de faire ses mathématiques dans un centre de formation aux adultes, la mère de famille a choisi de se tourner vers ChallengeU.

Une option moderne et conviviale

La plateforme ChallengeU a été conçue pour simplifier la vie des élèves adultes, à commencer par le processus d’inscription. « C’était clair, facile et rapide, confirme Joany. J’ai répondu à quelques questions, envoyé les documents demandés et, en quelques jours, je pouvais déjà commencer à travailler sur mon cours de maths. »

Les modules de formation sont tout aussi faciles à utiliser, continue-t-elle. « Quand on ouvre son module, on a plein d’activités à faire, qui se comptent en étoiles. C’est simple : tu dois réussir une étoile avant de passer à la suivante. Tout est bien pensé : les explications, les vidéos, tout ! Ce qui est extraordinaire, c’est que si tu ne comprends pas un problème, tu as accès à des indices, à des vidéos ou même à des problèmes semblables pour t’aider à le résoudre. »

Et bien sûr, chaque élève peut compléter chaque module à son rythme, selon son emploi du temps. Tu travailles à temps plein et tu ne peux étudier que les soirs et la fin de semaine ? La plateforme est accessible en tout temps.

Au-delà de la techno

Même si, avec ChallengeU, tout se passe à distance sur Internet, les enseignants des centres de services scolaires partenaires sont toujours présents au bout du clavier.

« C’est pas juste un site Internet, affirme Joany. Si t’as des problèmes, tu peux juste écrire un message disant que tu ne comprends pas un point. » Ainsi, l’élève peut envoyer une photo de sa démarche, et un des enseignants lui viendra en aide en moins de 24 heures.

« Pour certaines questions, il arrive même que les profs te répondent en vidéo, poursuit l’étudiante. Une de mes merveilleuses enseignantes m’envoyait des vidéos personnalisées. Du premier coup, je comprenais et je pouvais passer à l’exercice suivant. »

« ChallengeU, c’est pas juste une plateforme, s’exclame Joany. Il y a des humains derrière qui sont ultra disponibles. En plus, ils sont le fun ! » C’est vrai : ChallengeU compte toute une équipe pour soutenir les élèves. Des conseillers en orientation discutent d’abord avec les futurs élèves pour les aider à définir leurs objectifs et à établir la meilleure façon de les atteindre.

En outre, des agents assistent les élèves dans le processus d’inscription et peuvent par la suite leur apporter une aide technique tout au long de leur parcours.

Et ce n’est pas parce qu’on étudie à distance qu’on n’a pas de contacts avec les autres élèves ! Sur Facebook, il existe une véritable communauté ChallengeU où tout le monde partage ses trucs. 

Sur la route du succès

Pour bien réussir avec ChallengeU, Joany recommande de se fixer des objectifs concrets. « Par exemple, dis-toi : aujourd’hui, je dois faire au moins dix étoiles. » La meilleure manière d’y arriver, selon elle ? Réserver des plages horaires pour l’étude et ne pas en déroger.

Une fois le module terminé, il reste encore à réussir l’examen, qu’il faudra passer en présentiel dans un centre de services scolaires près de chez toi. Joany, pour sa part, s’y est préparée grâce aux examens pratiques proposés dans son cours. Son enseignante l’a accompagnée de près dans sa préparation jusqu’à ce qu’elle soit prête.

Ses maths fortes maintenant en poche, l’étudiante entame son parcours au cégep avec confiance. « Même si je suis mère de famille, j’ai été capable de terminer mon module de maths, rappelle-t-elle. Tout le monde peut tout faire ! »