/sports/baseball
Navigation

Selon la DG des Marlins, les femmes peuvent maintenant y croire, plus que jamais

85952223
Photo courtoisie, WireImage, Kirby Lee

Coup d'oeil sur cet article

Première directrice générale de l’histoire du baseball majeur, Kim Ng souhaite représenter un exemple à suivre pour les jeunes filles ayant des rêves à réaliser, peu importe les sacrifices exigés pour y parvenir. 

• À lire aussi: «Ça ouvre la porte» – France Margaret Bélanger

• À lire aussi: Baseball majeur: une femme devient DG

• À lire aussi: Michelle Obama se range derrière les Marlins

L’Américaine d’origine chinoise qui aura 52 ans mardi a tenu la veille son premier point de presse depuis son embauche par les Marlins de Miami trois jours auparavant. Malgré son expérience de plus de trois décennies dans le baseball majeur, elle a dû patienter longuement avant de décrocher ce poste prestigieux. Toutefois, l’attente en a valu la peine.

«Après tant de refus et de candidatures n’ayant pas abouti, vous pouvez vous sentir délaissé et croire que ça n’arrivera jamais. Cependant, même si cela ne s’était pas concrétisé, je n’aurais jamais considéré ma carrière comme un échec», a mentionné celle qui a notamment travaillé avec les Yankees de New York, les White Sox de Chicago et les Dodgers de Los Angeles, particulièrement comme adjointe au DG.

Or, sa détermination a rapporté et toutes les femmes aspirant à une fonction importante, tous les secteurs d’activités confondus, peuvent continuer d’y croire selon elle.

«Les filles peuvent le voir. Il y a un adage selon lequel vous ne pouvez pas être ceci si vous ne le voyez pas. Maintenant, je peux le voir. J’ai hâte d’entendre les histoires de ces jeunes et de constater à quel point elles sont motivées à obtenir un emploi dans le monde sportif, au baseball, pour atteindre les plus hauts sommets», a affirmé Ng.

«Cela m’a fait réaliser qu’il y a réellement une lueur d’espoir pour plusieurs, a-t-elle enchaîné au site MLB.com, disant s’être inspirée des anciennes joueuses de tennis Martina Navratilova et Billie Jean King pour grimper les échelons. Si vous continuez votre travail acharné et que vous persévérez, vos rêves deviendront réalité.»

Une équipe sur la bonne voie

Ng estime donc avoir tous les atouts requis pour mener à bon port les Marlins, une équipe ayant pris le deuxième rang de la section Est de la Ligue nationale avec une fiche de 31-29 cette année. Aussi, elle a eu l’occasion d’œuvrer chez les Yankees, une organisation habituée aux succès. La présence de Derek Jeter – ancienne étoile des Bombardiers du Bronx – au sein du groupe de propriétaires n’est sûrement pas une mauvaise chose en soi pour celle ayant aidé le club new-yorkais dans sa conquête de trois Séries mondiales consécutives, de 1998 à 2000.

«J’ai vu à quoi ressemblait la victoire à un très haut niveau pendant une période prolongée et ce que ça prend pour y arriver», a-t-elle indiqué.

Cependant, avant de préparer la prochaine campagne, elle a dû laisser tomber la poussière des derniers jours qui ont été fertiles en émotion, surtout qu’elle a reçu plus de 1000 messages de félicitations dans les 72 heures précédentes.

«L’idée que mon arrivée ait touché tellement de gens est juste extraordinaire. Je croyais que ça allait être une grosse histoire, mais ce fut au-delà de mes attentes. Je pense que ça montre où nous en sommes, a-t-elle souligné. Les gens veulent de l’espoir et de l’inspiration. Je suis heureuse de faire partie de cela.»