/entertainment/tv
Navigation

Ciné-Cadeau à la rescousse

Le classique de Télé-Québec nous aidera à survivre aux Fêtes en mode COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Noël a beau être dans plus d’un mois, Télé-Québec a déjà annoncé sa programmation des Fêtes, incluant Ciné-Cadeau, un volet qui risque de revêtir une importance particulière pour plusieurs téléspectateurs en cette période de semi-confinement.

Ciné-Cadeau démarrera le samedi 12 décembre avec trois gros canons : La guerre des tuques, Tintin et l’affaire Tournesol et Joyeux Noël Madagascar. Ce blitz familial s’étirera jusqu’au dimanche 3 janvier.

<i>Joyeux Noël Madagascar</i>
Photo courtoisie
Joyeux Noël Madagascar

Bien entendu, un certain héros d’Uderzo et Goscinny monopolisera les ondes durant cette période. En effet, Télé-Québec présentera six films d’Astérix, dont Les douze travaux d’Astérix et Astérix et Cléopâtre.

<i>Les 12 travaux d'Astérix</i>
Photo courtoisie
Les 12 travaux d'Astérix

Autre classique d’animation à retrouver sa place au menu : La ballade des Dalton.

Du côté des Contes pour tous, outre La guerre des tuques, on pourra voir Bach et Bottine.

<i>La guerre des tuques</i>
Photo courtoisie
La guerre des tuques

Au chapitre des productions plus récentes, on trouvera Bébé Boss, Nelly et Simon : Mission Yéti et Les aventures du Capitaine Bobette : Le film, qui datent de 2017 et 2018.

<i>Nelly et Simon : Mission Yéti</i>
Photo courtoisie
Nelly et Simon : Mission Yéti

Comme quoi, Ciné-Cadeau n’essaie pas seulement de titiller la fibre nostalgique des enfants des années 1980.

Bon pour le moral

Alors qu’on attend les directives du gouvernement Legault par rapport au temps des Fêtes en pandémie, Ciné-Cadeau pourrait aider plusieurs Québécois à traverser cette période qui s’annonce beaucoup moins festive que d’habitude.

Côté santé mentale, regarder de vieux films qu’on connaît par cœur procure plusieurs bienfaits, nous indique Christine Grou, présidente de l’Ordre des psychologues du Québec.

« Des films qu’on a écoutés quand on était plus jeune, quand on était tous collés les uns sur les autres, habillés en mou dans notre salon. Ça évoque des souvenirs très heureux, des moments de bien-être. »

« Ça évoque une époque où nos enfants habitaient avec nous, ou quand on habitait avec nos parents... On trouve refuge dans des souvenirs heureux. Il y a quelque chose de rassurant », note Mme Grou.

Sans surprise, la programmation de Ciné-Cadeau 2020 est presque un copier-coller de celle de 2019. Après tout, pourquoi changer une formule gagnante ?

Télé-Québec a néanmoins apporté une nouveauté : les amateurs pourront choisir le film qui sera présenté le soir du 25 décembre. Ils pourront voter pour Nelly et Simon : Mission Yéti, Les Dalton en cavale, De la neige pour Noël, Gnoméo et Juliette ou Astérix chez les Vikings. À partir du 1er décembre sur le site fetes.telequebec.tv.

Succès de cotes d’écoute

Ciné-Cadeau demeure une valeur sûre pour Télé-Québec en termes de cotes d’écoute. Chaque hiver, ses films permettent au diffuseur public de faire le plein de téléspectateurs.

La preuve ? Les douze travaux d’Astérix se hisse continuellement au top 10 annuel des titres les plus regardés du poste, surpassant parfois ses émissions phares, comme L’indice Mc$ween, Y’a du monde à messe, De garde 24/7 et M’entends-tu ?


Ciné-Cadeau de retour à Télé-Québec le 12 décembre