/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Coinmiles, une app québécoise pour cumuler des bitcoins

La startup montréalaise Coinmiles a mis au point en pleine crise la première application québécoise permettant de récolter des bitcoins avec des achats en ligne
La startup montréalaise Coinmiles a mis au point en pleine crise la première application québécoise permettant de récolter des bitcoins avec des achats en ligne

Coup d'oeil sur cet article

La startup montréalaise Coinmiles a mis au point en pleine crise la première application québécoise permettant de récolter des bitcoins avec des achats en ligne. Du mandarin à vos yeux? Lisez ce qui suit. 

À la manière d’un site de coupons en ligne, Coinmiles est une plateforme où les utilisateurs peuvent trouver des offres sur le site de plus de 500 marques connues et reçoivent automatiquement des bitcoins en activant l'offre dans l'application lors de leurs achats. Ça a l’air facile, hein? 

Avant d’aller plus loin, un petit cours Bitcoin-101 s’impose.  

C’est quoi un bitcoin?     

Le bitcoin est une forme de monnaie immatérielle (aussi appelée cryptomonnaie) qui n’appartient à aucune autorité centrale ou institution financière, à l’inverse de la monnaie traditionnelle. Sa valeur est déterminée par le concept de gré à gré entre un réseau d’acheteurs et de vendeurs et fluctue en fonction de l’offre et de la demande.  

Aussi, contrairement à la monnaie dite légale qui repose sur une politique monétaire inflationniste, il y a un nombre limité de bitcoins dans le monde. 

Qu’est-ce que je peux faire avec un bitcoin?  

«Si quelqu’un est capable de s’acheter un t-shirt en ligne, il est capable de cumuler des bitcoins» lance le fondateur de Coinmiles, Dave Pouliot. Il compare le fonctionnement de son application aux sites de remises en argent (cashback) où des partenaires proposent des rabais chez des marchands.   

Si tu achètes par exemple une paire de chaussures Nike à 100$ et qu’une remise de 2,4% est offerte avec l’achat, tu récolteras automatiquement 2,40$ dans ton portefeuille sur l’application.   

Le fondateur de Coinmiles, Dave Pouliot
Le fondateur de Coinmiles, Dave Pouliot

Tu as le choix de recevoir l’équivalent en argent dans ton compte ou cumuler les bitcoins et espérer que la valeur fluctue dans le temps.  

Ainsi, un 5$ de remise peut fluctuer et éventuellement se transformer en 15$ ou même 20$ en fonction de l’offre et de la demande et du nombre de bitcoins en circulation sur le marché. 

Perception qui change    

Des histoires de fraudes ont terni la réputation des bitcoins au début des années 2010 et son fonctionnement était alors très flou. Aujourd’hui, Dave Pouliot affirme toutefois que le bitcoin est devenu « mainstream » récemment.   

«Des grandes entreprises comme Paypal ou Square ont aussi vu que c’était profitable», illustre M. Pouliot.  

«C'est une nouvelle façon pour les partenaires de concurrencer les grandes marques. Ils nous versent une commission lorsque vous achetez avec eux après que nous vous ayons redirigé sur leur site web. Nous partageons ensuite cette commission avec vous, et l’utilisons pour acheter des bitcoins que nous mettons dans votre portefeuille», peut-on lire sur le site de l’entreprise.  

Se revirer «sur un dix cents»    

Coinmiles a lancé son application mobile à la mi-mars, soit la semaine de l’annonce du premier confinement. 

«Ça nous est tombés dessus. On ne pouvait s’imaginer un pire timing [...] L’entreprise se voulait d’abord une vitrine pour acheter local grâce à 50 partenaires locaux comme les restaurants. Tous les restos étaient en train de fermer! On riait de tristesse», se remémore Dave Pouliot.   

Leurs principaux partenaires commerciaux se retrouvant dans une situation extrêmement précaire, le trafic de l’entreprise est sévèrement affecté. La jeune pousse de huit employés a pourtant profité de l’occasion pour ajouter une corde à son arc.  

«On s’est retrouvé sans marché alors on a décidé d’acquérir une part de marché qui n’était pas encore couverte. On est allés chercher 500 partenaires commerciaux de renom à notre app», explique l’entrepreneur. 

Depuis, les commentaires positifs affluent et l’application compte des milliers d’adeptes. 

«Beaucoup de gens pensent que les bitcoins sont complexes, mais on est là pour montrer que c’est très simple en réalité. À notre façon, on contribue à l’éducation financière. On serait heureux si des gens découvraient les bitcoins et les utilisaient sans risque tout en faisant des économies», conclut-il.  

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux