/entertainment/tv
Navigation

Des complices pour Pier-Luc Funk

Deux collaborateurs se joignent à Sans rancune au réseau TVA

Hélène Bourgeois-Leclerc
Photo courtoisie, TVA Hélène Bourgeois-Leclerc

Coup d'oeil sur cet article

Pier-Luc Funk sera épaulé par Hélène Bourgeois-Leclerc et Pierre-Yves Roy-Desmarais quand il prendra les commandes de Sans rancune cet hiver à TVA.

Nouveau rendez-vous d’humour créé et produit par Attraction Images en collaboration avec Québecor Contenu, Sans rancune entrera en ondes le 5 janvier.

Chaque semaine, 25 personnes – toutes issues du même groupe (amateurs de musique country, fans du Canadien, propriétaires de chiens, etc.) – seront invitées en studio et verront leurs imperfections disséquées à travers les idées préconçues qu’on se fait d’elles. Tourné au début du mois, le pilote était consacré aux coiffeuses.

« Le but du show, ce n’est pas de rire des invités, mais avec les invités », souligne Pierre-Yves Roy-Desmarais au téléphone.

« On essaie d’aller chercher des groupes qui font l’objet de préjugés, mais qu’on aime taquiner, explique la productrice Marie-Pier Poulin chez Attraction. C’est mordant, mais pas méchant. »

Pierre-Yves Roy-Desmarais
Photo courtoisie, TVA
Pierre-Yves Roy-Desmarais

Polyvalents

Aux dires de Marie-Pier Poulin, la chimie entre Pier-Luc Funk, Pierre-Yves Roy-Desmarais et Hélène Bourgeois-Leclerc n’a pas tardé à opérer en studio. Les deux premiers se connaissaient bien, ayant notamment coanimé le magazine jeunesse 14 mille millions de choses à savoir à Radio-Canada. Mais Hélène Bourgeois-Leclerc n’avait travaillé avec ni un ni l’autre avant.

« On voulait aller ailleurs, indique la productrice par rapport au choix des complices. On voulait surprendre, on voulait voir des visages qu’on n’est pas habitué de voir dans ce genre de show. On voulait des gens polyvalents. Pier-Luc, Hélène et Pierre-Yves forment une brochette intéressante. Leurs possibilités sont illimitées : ils font du stand-up, ils jouent, ils chantent... »

« Pier-Luc voulait un sentiment de gang. Et puisqu’on est dans l’humour, ça s’y prête bien. C’est le fun d’avoir des gens pour rebondir », poursuit-elle.

Une chance

Les enregistrements de Sans rancune débuteront lundi prochain et s’étireront jusqu’en janvier. Pour Pierre-Yves Roy-Desmarais, c’est une occasion d’exercer son métier d’humoriste en pleine pandémie.

Dans un univers parallèle exempt de COVID-19, le stand-up comique serait présentement en train de roder son premier one-man-show un peu partout au Québec. Mais puisque les salles de spectacles sont fermées, toutes ses représentations ont été reportées.

« Cet automne, faire des blagues devant des gens, c’est un luxe. Je suis chanceux. »

Selon Marie-Pier Poulin, Sans rancune arrivera à point nommé la saison prochaine. « C’est un show d’humour avec beaucoup de panache. On veut faire passer une bonne soirée aux gens. Parce qu’avec la COVID, on a besoin de rire. »


Sans rancune sera présenté les mardis soir à 20 h, la case horaire qu’occupe Le bon docteur depuis septembre. La série américaine sera présentée les jeudis à 20 h dès janvier, confirme TVA.