/entertainment/comedy
Navigation

Des fans déçus par le virage numérique de François Pérusse

François Pérusse
Photo Courtoisie, Jérémie LeBlond-Fontaine François Pérusse

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de François Pérusse ont pris d’assaut la page Facebook de l’humoriste pour lui faire part de leur déception. La raison ? Pour la première fois en 30 ans de carrière, le comique a décidé d’abandonner le format CD pour son Album du peuple – Tome XI, qui paraît le mardi 24 novembre.

« Ceux qui sont fans de François depuis le début ont tous les Albums du peuple. Rendu là, on parle d’une collection », écrit une internaute.

Questionné par Le Journal pour parler de ce nouvel album, François Pérusse a indiqué qu’il s’attendait à faire des mécontents avec cette décision. « Ça n’a pas été facile à prendre, dit-il. Mais ça fait cinq albums qu’on se dit qu’il va falloir en venir là. »

Coût et écologie

Pour l’humoriste et son équipe de Zéro Musique, le virage entièrement numérique s’explique pour deux raisons. « On est rendu dans un marché où ça coûte cher à imprimer et ce n’est pas écologique », explique-t-il.

Il y a quelques années, François Pérusse s’était fait dire, dans un écocentre, qu’il n’y avait pas moyen de recycler les DVD ni les CD. Cette information l’avait fait réfléchir.

Mais face à la « grogne » collective des derniers jours, pourrait-il changer d’idée et éventuellement imprimer des disques compacts ? « S’il y a des manifestations monstres dans toutes les rues du Québec avec des pancartes pour dire “je veux mon CD”, on va reconsidérer la question, c’est clair ! », répond-il en riant.


Ne manquez pas notre entrevue complète avec François Pérusse dans le cahier week-end de samedi.