/sports/football/alouettes
Navigation

«Nous allons jouer» - Danny Maciocia

«Nous allons jouer» - Danny Maciocia
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue canadienne de football (LCF) n’a encore rien annoncé en vue de la saison 2021, mais l’optimisme règne chez les Alouettes de Montréal. 

• À lire aussi: Enfin la lumière au bout du tunnel pour la LCF?

Après un été difficile marqué par un échec dans sa tentative d’obtenir de l’aide financière du gouvernement du Canada et l’annulation de la saison en raison de la pandémie de COVID-19, le commissaire Randy Ambrosie s’était fait rassurant, lundi, à propos de la tenue d’une campagne l’année prochaine.

Le président des Alouettes, Mario Cecchini, et le directeur général Danny Maciocia sont donc au cœur de leur préparation, qui nécessitera beaucoup plus de travail qu’en temps normal.

«Pour moi, c’est simple: nous allons jouer. C’est tout, a lancé Maciocia, mardi, lors d’une vidéoconférence. S’il y avait un seul doute que nous n’allions pas jouer, je ne ferais pas tout ça. Il n’y a aucune question dans mon esprit à ce sujet et il n’y a aucune question dans mon esprit que nous allons être compétitifs.»

Avec des partisans

Même son de cloche du côté du président, qui va encore un peu plus loin: il croit que l’équipe pourra accueillir des partisans au stade Percival-Molson l’été prochain, le tout grâce à une campagne de vaccination qui pourrait commencer ce printemps.

«Je suis plutôt optimiste. Plusieurs experts croient que la pression va être forte pour accélérer la vaccination. C’est le genre de scénario qu’on verra quand on y sera, mais au moment où on se parle, je suis très, très confiant qu’on jouera devant des partisans», a dit le président, qui a indiqué suivre de près les décisions qui seront prises par la Ligue nationale de hockey (LNH) et le Canadien de Montréal, plus précisément.

«Ça repose sur la science. Je ne veux pas dire des choses que je ne connais pas, mais je parle à des gens qui s’y connaissent. Des gens très impliqués croient que dès le mois de mars, la vaccination pourrait commencer. On regarde dans huit ou neuf mois pour le début de la saison, donc on peut se permettre d’être encouragés par les nouvelles sur les vaccins.»

Des partisans patients

Pour les Alouettes, l’optimisme est également basé sur l’appui des partisans. Le président a en effet annoncé que 86 % des détenteurs de billets ont choisi de ne pas récupérer leur dépôt, initialement effectué pour 2020 et qui devrait maintenant assumer une partie du prix pour 2021.

«On a fait nos sondages et les gens ont hâte de revenir au stade, a dit Cecchini. Les gens comprennent que c’est une pandémie et que toutes les habitudes ont été chamboulées. C’est totalement hors de contrôle. Je pense que les gens qui aiment le sport vont être là.»