/news/coronavirus
Navigation

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie depuis plusieurs mois.

DERNIER BILAN

PLANÉTAIRE

Cas : 56 822 606
Décès : 1 359 120

CANADA

Cas : 315 753, 128 440 au Québec

Décès : 11 265 décès, 6744 au Québec 

Toutes les nouvelles du 19 novembre 2020         

17h | Noël sauvé, le jour de l’An sacrifié au nom de la santé

Les Québécois pourront fêter Noël avec leurs proches dans plusieurs rassemblements d’un maximum de 10 personnes les 24, 25, 26 et 27 décembre, en échange de quoi la Santé publique demande d’éviter tout contact une semaine avant et une semaine après cette trêve pandémique.

15h02 | Les musées publics et le zoo de la capitale américaine Washington vont refermer leurs portes à partir de lundi face à l’augmentation des cas de Covid-19 aux Etats-Unis, a annoncé jeudi l’institution qui gère ces établissements.

14h40 | La polémique fait rage après la fermeture des écoles publiques de New York, l’une des rares métropoles américaines qui avait rouvert ses établissements.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

13h20 | Le directeur du laboratoire allemand BioNTech, qui travaille avec l’Américain Pfizer sur un vaccin contre la COVID-19, a estimé jeudi «possible» son autorisation et sa distribution d’ici la fin de l’année aux États-Unis ou dans l’Union européenne.

12h35 | Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont demandé jeudi aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de l'Action de grâce à la fin de la semaine prochaine, alors que la pandémie de COVID-19 est en pleine phase «exponentielle».

11h50 | Brésil : explosion de cas de COVID-19 chez les Yanomami.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

L’épidémie de coronavirus est « totalement hors de contrôle » dans le territoire indigène Yanomami, dans le nord du Brésil, où le nombre de cas a presque quadruplé en trois mois, selon un rapport rendu public jeudi.

Ce rapport, élaboré par des associations de défense des peuples autochtones, a recensé 1202 contaminations en octobre, contre 335 en août, et 23 décès (confirmés ou suspects) liés à la COVID-19.

Ces chiffres, recueillis sur le terrain par les associations grâce à l’aide de leaders communautaires, sont plus élevés que ceux rapportés par le ministère de la Santé, qui fait état de 1050 cas et neuf morts dans son bilan datant de mercredi. 

« Comme la distanciation sociale est impossible dans les villages, il est possible qu’environ 10 000 Yanomami ou Yekuana aient été exposés au nouveau coronavirus, plus d’un tiers de leur population totale, ce qui montre que la situation est totalement hors de contrôle », dénonce le rapport.

Situé à la frontière amazonienne, le territoire yanomami est la plus grande réserve indigène du Brésil, avec 96 000 km2 où vivent près de 27 000 personnes.

Les premiers cas de COVID-19 et le premier décès remontent au mois d’avril.

Pour les associations et les chefs indigènes, la propagation du virus est due aux intrusions d’orpailleurs illégaux.

Ces intrusions ont lieu depuis plusieurs décennies et le président d’extrême droite Jair Bolsonaro a défendu à plusieurs reprises l’ouverture des territoires indigènes aux activités minières et agricoles.

11h48 | Les autorités sanitaires demandent aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

11h44 | La région de la Capitale-Nationale a enregistré 121 nouveaux cas de COVID-19 dans son plus récent bilan, le nombre le plus élevé depuis vendredi dernier. Le Saguenay—Lac-Saint-Jean a pour sa part atteint un triste sommet avec 241 nouvelles infections.


11h43 | Le procès sur la Loi de la laïcité a été suspendu temporairement après qu’un proche d’un avocat impliqué dans le dossier et présent dans la salle a été déclaré positif à la COVID-19.


11h08 | La Catalogne rouvre ses bars, ses restaurants et ses cinémas.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

La région espagnole de Catalogne a annoncé jeudi la réouverture des bars, restaurants et cinémas lundi prochain après plus d’un mois de fermeture, dans le cadre d’un plan d’assouplissement des mesures prises pour faire face à la COVID-19.

Cette région très touristique du nord-est de l’Espagne avait fermé ses bars et ses restaurants le 16 octobre afin de freiner la pandémie, instaurant également un couvre-feu et un bouclage partiel de son territoire.

L’exécutif régional, qui a compétence en matière de santé publique, autorisera à partir de lundi la réouverture des bars et des restaurants jusqu’à 21 h 30 avec des capacités d’accueil limitées à 30 % en intérieur.

Les cinémas, théâtres et salles de spectacle pourront également rouvrir avec un taux de remplissage de 50 % au maximum.

Mais le couvre-feu et le bouclage partiel de la région resteront en vigueur. Cette dernière mesure interdit à quiconque l’entrée en Catalogne ou la sortie de la région sans motif justifié.

« Nous avons réussi à modifier la dynamique de la pandémie sans avoir à recourir à un confinement strict comme (celui imposé) au printemps dernier », a expliqué le vice-président du gouvernement régional Pere Aragonés.

11h01 | Le Québec déplore une hausse de 34 décès et de 1207 cas dans son bilan quotidien.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

11h00 | Multinationales et coronavirus: qui gagne? qui perd?


10h20 | Les autorités de New Delhi ont quadruplé jeudi l’amende infligée aux personnes ne portant pas de masque au moment où le nombre de cas de coronavirus explose dans la mégapole, submergeant hôpitaux et cimetières, tandis que le gouvernement résiste aux appels à un nouveau confinement.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

9h49 | Mutation du coronavirus: l’Irlande va abattre les visons d’élevage.

Le gouvernement irlandais a indiqué jeudi qu’il prévoyait d’abattre les visons d’élevage du pays de crainte qu’ils ne soient porteurs d’une mutation transmissible à l’homme du nouveau coronavirus, détectée au Danemark chez ces petits mammifères élevés pour leur fourrure.

Selon le ministère de la Santé, « la poursuite de l’élevage de visons représente un risque continu d’émergence de variantes supplémentaires » du virus liées aux visons, a souligné un porte-parole du ministère de l’Agriculture dans un communiqué, même si aucun cas positif n’a jusqu’ici été détecté parmi ces animaux en Irlande. 

C’est pourquoi le ministère de la Santé « a recommandé que les visons d’élevage en Irlande soient abattus pour réduire ou éliminer le risque », a-t-il ajouté. 

Selon les médias irlandais, l’Irlande dénombre trois élevages de visons, abritant quelque 100 000 de ces mammifères.


9h41 | L’Afrique redoute une seconde vague de COVID-19 et se prépare à l’arrivée du vaccin, a indiqué jeudi la direction régionale de l’Organisation mondiale de la Santé.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

9h37 | Les inscriptions au chômage sont reparties en forte hausse la semaine dernière aux États-Unis, au moment où plusieurs États et villes du pays ont imposé de nouvelles restrictions face à la flambée des cas de COVID-19.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

8h50 | Record de cas en Azerbaïdjan et nouvelles restrictions.

L’Azerbaïdjan a annoncé jeudi l’introduction de nouvelles mesures restrictives qui visent les transports publics pour ralentir la pandémie liée au nouveau coronavirus, les chiffres de contaminations battant des records depuis le conflit du Nagorny Karabakh.

L’Organisation mondiale de la santé avait estimé en octobre que l’épidémie allait connaître un bond en Azerbaïdjan comme en Arménie du fait de leur guerre pour cette région, en raison des déplacements de troupes et de civils que le conflit a entraînés.

Jeudi, 2597 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés en Azerbaïdjan, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie. Au total, 83 994 personnes ont été contaminées et 1053 sont mortes du coronavirus dans ce pays d’environ 10 millions d’habitants. 

Début octobre, dans les premiers jours du nouveau conflit du Nagorny Karabakh, le nombre des contaminations quotidiennes en Azerbaïdjan était à peine d’une centaine. 


8h49 | Près des trois quarts des pubs et restaurants britanniques s’attendent à mettre la clé sous la porte l’an prochain à cause des restrictions à leur activité entraînées par les mesures de lutte contre le nouveau coronavirus, selon une enquête sectorielle.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

7h14 | Visons: la mutation problématique du coronavirus au Danemark « très probablement éteinte ».

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

Une mutation transmissible à l’homme du coronavirus chez les visons au Danemark, jugée problématique, car pouvant potentiellement menacer l’efficacité d’un futur vaccin, est « très probablement éteinte », a indiqué jeudi le ministère danois de la Santé.

« Aucun autre cas de la mutation provenant des visons Cluster 5, n’a été détecté depuis le 15 septembre, c’est pourquoi l’Institut responsable des maladies infectieuses (SSI) estime que cette mutation est très probablement éteinte », écrit le ministère dans un communiqué, en annonçant la levée de la plupart des restrictions dans la région touchée. 

En place depuis le 5 novembre, ces restrictions, drastiques selon les critères danois (limitation des déplacements, fermeture des bars, cafés et restaurants notamment), concernaient sept communes du Jutland du Nord et 280 000 personnes. Elles devaient initialement durer jusqu’au 3 décembre.

La détection de cette mutation avait poussé le Danemark à ordonner l’abattage de tout son cheptel de plus de 15 millions de visons.

Tous les visons de la région touchée ont été abattus et l’abattage des autres bêtes est en cours. À ce jour, 10,2 millions d’animaux ont déjà été tués dans l’ensemble du Danemark.

7h12 | La Russie passe les 2 millions de cas, nouveau record de décès.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

La Russie a dépassé jeudi la barre des deux millions de malades du nouveau coronavirus, enregistrant également deux nouveaux records en terme d’infections et de décès quotidiens, mais les autorités se refusent toujours à un confinement généralisé.

Les autorités sanitaires ont rapporté 23 610 nouvelles infections jeudi et 463 nouveaux décès, pour un total de 2,02 millions de cas détectés depuis le début de l’année et 34 850 morts.

Ce bilan reflétant une létalité bien moindre qu’ailleurs dans le monde est toutefois sujet à caution, les autorités ne recensant que les décès qui, après autopsie, ont pour cause première établie le coronavirus.

Le président russe Vladimir Poutine a d’ailleurs jugé mercredi la situation « préoccupante » et a demandé aux régions russes, moins bien équipées que Moscou pour faire face à la pandémie, de ne pas « embellir la situation » et à ne pas « faire comme si tout va bien ».

Selon lui, plusieurs régions font face à une pénurie de médicaments pour les malades du coronavirus ou encore à un manque d’ambulances.

Les autorités ont pourtant exclu tout nouveau confinement national pour ne pas mettre à l’arrêt l’économie russe, affaiblie déjà par un confinement strict au printemps, ainsi que par les sanctions occidentales.

M. Poutine avait évoqué en octobre des mesures « ciblées et justifiées » qui pourraient être prises indépendamment dans les régions russes.

Selon le ministère de la Santé, 84 % des lits alloués pour soigner des malades du Covid-19 étaient occupés lundi.

7h10 | Allemagne: nombre d’infections à la COVID-19 encore « trop élevé ».

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

Le niveau des contaminations à la COVID-19 en Allemagne est encore « trop élevé », mais les nouvelles restrictions mises en place au début du mois « sont efficaces » et incitent à « l’optimisme » sur l’évolution de la situation épidémique, a estimé jeudi l’autorité sanitaire de référence.

« Le chiffre sont encore élevés, beaucoup trop élevés », mais « les mesures rigoureuses sont efficaces et nous sommes sur le bon chemin », a déclaré lors d’une conférence de presse Lothar Wieler, président de l’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI), ajoutant être « optimiste ».

7h05 | Le vaccin contre la COVID-19 développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford provoque une réponse immunitaire chez les personnes les plus âgées, particulièrement à risques, selon des résultats publiés jeudi qui confirment des annonces déjà faites en octobre.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

[EN 5 MINUTES] Une ventilation «maison» pour les écoles.

1h02 | El Paso, ville du Texas, écrasée par le coronavirus.

[EN DIRECT] Tous les développements de la pandémie
AFP

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.