/sports/hockey
Navigation

L’Océanic incapable de s’inscrire à la marque

L’Océanic incapable de s’inscrire à la marque

Coup d'oeil sur cet article

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont inscrit le seul but du match, dès la deuxième minute de la rencontre, et le gardien Samuel Richard a été intraitable pour mener la formation abitibienne à un gain par jeu blanc de 1-0 face à l’Océanic ce vendredi à Rimouski.

• À lire aussi: Une 200e victoire avec les Sags pour Yanick Jean

• À lire aussi: Samuel Poulin en confiance

«Ça manquait de mordant aujourd’hui. Les Huskies ont joué de manière hermétique et nous n’avons pas mis assez de circulation devant le gardien adverse, qui a bien fait, mais qui voyait bien la rondelle. Régis et Arsenault ont joué 30 minutes très solides à leur ligne bleue des Huskies», a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. 

«Ce fut un match de hauts et de bas. Il faut mieux contrôler la rondelle. On n’est pas parvenu à la mettre dedans et on ne peut pas gagner si on ne compte pas de but», a commenté le défenseur de 20 ans de l’Océanic Justin Bergeron. 

Drouin marque le seul but du match

Ce fut une première période assez partagée, comme en fait foi le chiffre des lancers de 10 contre 9 en faveur des Huskies. Comme hier, les visiteurs ont marqué à la vitesse de l’éclair, en début de match, lorsque Charles-Édouard Drouin a soutiré le disque à un défenseur de l’Océanic en zone adverse avant de battre le gardien Dunsmoor. L’Océanic n’a pas abandonné, jouant avec intensité par la suite. Le nouveau venu Logan Costenaro a fait très belle impression lors de cette période. 

En début de deuxième période, Luke Verreault a profité d’un revirement des Huskies pour s’amener seul face au gardien Samuel Richard, qu’il a surpris avec un lancer d’une quinzaine de pieds, mais la rondelle a frappé directement le poteau. Par la suite, ce fut du jeu assez partagé. Les Huskies ont menacé lors de deux avantages numériques, mais Matt Dunsmoor a été solide. Luka Verreault a été très impliqué dans cette période. De retour comme défenseur depuis deux matchs, Philip Casault a joué de manière très honnête. 

L’Océanic a ouvert un peu le jeu en troisième, ce qui a donné des chances de marquer aux Huskies, mais le gardien Matthew Dunsmoor a été très solide, si bien qu’aucun but n’a été inscrit en troisième période. 

En bref

Serge Beausoleil a apporté deux changements à sa formation. Matthew Dunsmoor était le gardien partant, tandis qu’Alexandre Lefebvre a été inséré dans la formation pour remplacer Frédéryck Janvier, qui s’est blessé lors d’une solide mise en échec le long de la bande jeudi en troisième période. Ludovic Soucy est aussi sur la touche en raison d’une blessure. Brandon Casey et Anthony D’Amours ont été laissés de côté. 

Les deux mêmes équipes vont s’affronter pour une 3e fois en quatre jours dimanche puisque la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout est en arrêt jusqu’à lundi.