/news/currentevents
Navigation

Le présumé meurtrier de l’Halloween de retour en cour

CANADA-SECURITY-QUEBEC
Photo REUTERS Carl Girouard n’a pas résisté lors de son arrestation après qu’il aurait commis les attaques à coups de sabre japonais dans le Vieux-Québec, le soir de l’Halloween.

Coup d'oeil sur cet article

L’avocat du présumé meurtrier de l’Halloween a mentionné à la cour, vendredi, qu’une expertise concernant la responsabilité criminelle de son client pourrait être remise au tribunal au début de l’année. 

• À lire aussi: À la course pour faire d’autres victimes

Carl Girouard, 24 ans, était de retour en cour virtuellement et il a vu le poursuivant, Me François Godin, remettre à l’avocat de la défense, Me Benoit Labrecque, un disque dur, complétant ainsi « près de 90 % de la preuve amassée ».  

« Il y a encore quelques éléments à recueillir et à remettre, ce qui pourrait probablement être fait en janvier », a souligné le procureur aux poursuites criminelles et pénales, à la juge Sarah-Julie Chicoine.  

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault à QUB radio   

Psychiatre

Au cours des prochaines semaines, Girouard sera rencontré par un psychiatre qui aura à déterminer sa responsabilité criminelle au moment de la commission du crime.  

Il devra, entre autres, faire savoir si le jeune homme était conscient de ce qu’il faisait le soir du 31 octobre et s’il était en mesure, à ce moment-là, de distinguer le bien du mal.