/news/transports
Navigation

STM: onze employés d'entretien ont contracté la COVID-19 en neuf jours

Image tirée de nos archives
MARIE CHRISTINE TROTTIER/24 HEURES/AGENCE QMI Image tirée de nos archives

Coup d'oeil sur cet article

Pas moins de onze employés d'entretien de la Société de transport de Montréal (STM) ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 depuis le 10 novembre, selon une compilation effectuée à partir du site web du transporteur.

Entre le 10 et le 19 novembre, le nombre d'employés d'entretien ayant eu la COVID-19 depuis le début de la pandémie a bondi, passant de 56 à 67.

Il s'agit toutefois d'une faible proportion sur les 2400 employés d'entretien du transporteur.

Pour la même période, le nombre de cas chez les chauffeurs de bus de la STM est passé de 123 à 125 cas. Ces derniers demeurent toutefois les plus touchés parmi les quelque 11 000 employés du transporteur.

Pas d'éclosion, selon la STM

La STM a précisé que la Direction de santé publique de Montréal ne considère pas ses installations comme un foyer d’éclosion et a rappelé qu'elle suit les directives de la Santé publique sur les mesures à mettre en place pour prévenir la propagation du virus depuis le début de la pandémie en mars.

Depuis le 19 mars, 255 employés de la STM ont été infectés par la COVID-19. De ce nombre, 238 sont guéris et de retour au travail.

La Direction de santé publique de Montréal n'avait pas répondu aux questions du journal 24 Heures au moment d'écrire ces lignes.

Rappelons que les sociétés de transport du grand Montréal ont procédé à la distribution gratuite d'environ un million de couvre-visage réutilisable, au cours des derniers mois, aux usagers du transport en commun. Les surfaces les plus souvent touchées dans les bus, trains et wagons de métro sont d'ailleurs nettoyées tous les jours.