/news/politics
Navigation

Réunions: Justin Trudeau comprend que François Legault nourrit l’espoir

Québec compte permettre les rassemblements à Noël, malgré la hausse des cas

CANADA-HEALTH-VIRUS-TRUDEU
Photo AFP Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, montrera l’exemple en travaillant le plus possible de la maison d’ici Noël, afin d’aider à diminuer les cas de COVID-19. Il a d’ailleurs tenu un point de presse vendredi devant sa résidence de Rideau Cottage, à Ottawa.

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Justin Trudeau refuse de critiquer le gouvernement Legault, qui permettra aux Québécois de se rassembler pour Noël, malgré les sombres prévisions de contagion dévoilées par le fédéral.

• À lire aussi: Attention aux Fêtes, dit Santé Canada

• À lire aussi: Rassemblements à Noël: si on perd le contrôle, «ça va être just too bad», prévient Arruda

• À lire aussi: À Noël: «N’essayez pas de déjouer le système», avertit le ministre Dubé

• À lire aussi: Des conséquences importantes sur le système de santé

On est encore loin de Noël, et d’ici là, on a raison d’espérer qu’on va voir une réduction des cas [de COVID-19] qui pourrait permettre » de se rassembler « sans voir une éclosion des cas », a souligné M. Trudeau, vendredi en point de presse devant sa résidence de Rideau Cottage, à Ottawa.   

  • Écoutez l'analyse de Caroline St-Hilaire et d'Antoine Robitaille avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

Le gouvernement Legault a annoncé que les Québécois pourront fêter Noël avec leurs proches dans plusieurs rassemblements d’un maximum de 10 personnes du 24 au 27 décembre, en échange d’une quarantaine d’une semaine avant et après cette période. 

Vers 20 000 cas par jour

La Santé publique du Canada a dressé vendredi un sombre portrait de la contagion au pays.

Les autorités fédérales estiment que, si les Canadiens maintiennent leurs niveaux de contacts actuels, le Canada recensera bientôt 20 000 cas par jour, par rapport à une moyenne de 4800 en ce moment. 

Pire encore, le nombre de cas pourrait atteindre 60 000 quotidiennement d’ici fin décembre à l’échelle nationale si les contacts physiques augmentent durant la période des Fêtes. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

« Restez chez vous »

Face à ces nouvelles projections, Justin Trudeau a appelé la population à « briser la deuxième vague et à sauver des vies » en réduisant « nos contacts en personne ». 

« On est en train de voir une montée fulgurante de cas », s’est inquiété le premier ministre canadien. Si vous n’avez pas besoin de quitter votre domicile, restez chez vous. »

Selon l’administratrice en chef de la Santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, le nombre de cas quotidiens doit rester sous la barre des 10 000 au risque de saturer nos réseaux de santé. 

« Nous voyons déjà dans certains endroits que les réseaux sont sous pression », a affirmé la Dre Tam, en présentant les nouvelles projections du fédéral.  

Questionnées à savoir si le plan de Québec était responsable, les autorités fédérales s’en sont remises à la province.   

  • Écoutez l’épidémiologiste Gaston De Serres parler des possibles scénarios d’après les fêtes:   

Un bon comportement

La Dre Tam a tenu à rappeler le principe de base voulant que de plus petits rassemblements aident à freiner la contagion dans la communauté. 

La taille des réunions permises n’est toutefois qu’un des facteurs, a-t-elle ajouté. 

Le comportement de ceux qui y parti-cipent est aussi important. 

« Si tout le monde porte un masque, respecte une distance de deux mètres et les mesures sanitaires, c’est très différent que si 10 personnes s’entremêlent sans masque et font n’importe quoi », a-t-elle mis en garde.


♦ Le Canada comptabilisait vendredi après-midi 3295 nouveaux cas de COVID-19 et 48 décès, pour des cumulatifs de 319 045 cas et 11 313 morts.

Augmentation du nombre de cas quotidiens au Canada   

Source : Gouvernement du Canada (en date du 20 novembre 2020)