/world
Navigation

Australie: le mensonge d’un employé d’une pizzeria provoque le confinement de 1,7 million d’individus

Australie: le mensonge d’un employé d’une pizzeria provoque le confinement de 1,7 million d’individus
Capture d'écran News First

Coup d'oeil sur cet article

Un employé d’une pizzeria qui cachait ses activités professionnelles a déclenché cette semaine le confinement de 1,7 million de personnes en Australie-Méridionale, un État situé au sud du pays.

L’Australie-Méridionale est entrée en confinement mercredi, alors que des dizaines de cas déclarés positifs à la COVID-19 ont été identifiés dans l’État pour la première fois depuis avril, a indiqué CNN.

Les autorités australiennes avaient alors conclu que la souche du virus était très contagieuse puisqu’une personne l’avait attrapé sur une courte période d’exposition.

Cependant, l’origine de la contamination serait liée à une pizzeria située dans la ville d’Adélaïde, alors qu’un de ses employés, qui prétendait n’avoir été au restaurant que pour récupérer une commande, travaillait régulièrement à cet endroit, a fait savoir le commissaire de police de l’État, Grant Stevens.

«Les traceurs de contacts sanitaires de l’État ont constaté que l’un des contacts étroits liés au Woodville Pizza Bar a délibérément induit en erreur l’équipe de recherche», a-t-il déclaré, selon le média américain.

Le premier ministre de l’Australie-Méridionale, Steven Marshall, a reconnu lors d’une conférence de presse vendredi que le confinement de six jours n’aurait pas été proclamé si l’employé avait dit la vérité, a rapporté CNN.

Le confinement de l’État a été levé samedi à minuit, autorisant les Australiens à revenir aux restrictions précédentes.

Le commissaire a ajouté que l’employé qui a menti n’aura pas d'amende ni de sanction, a précisé CNN.