/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: encore un gym à l’origine d’une éclosion

Coup d'oeil sur cet article

Un centre d’entraînement est de nouveau à l’origine d’une éclosion de COVID-19 en Ontario, cette fois en banlieue de Toronto. 

La Santé publique de la région de York a fait savoir vendredi par communiqué qu’au moins six cas étaient reliés à un cours de groupe dans un gym d’Aurora.

Le Aurora Fit Body Boot Camp respectait les règles sanitaires en vigueur, a-t-on précisé.

L’équipement n’était pas partagé, les participants étaient distanciés physiquement pendant les entraînements et se désinfectaient régulièrement les mains. De plus, chaque classe ne pouvait recevoir plus de huit personnes.

Par contre, le port du masque n’est pas obligatoire pendant les séances d’activité physique et la plupart des personnes n’en portaient pas, a ajouté la Santé publique régionale.

Aucune des six personnes contaminées n’est décédée.

Les centres d’entraînement sont toujours ouverts en Ontario dans les régions qui n’ont pas atteint le palier d’alerte maximale, comme Aurora.

Ce n’est pas la première fois qu’une éclosion dans une salle de sport défraie la chronique dans la province.

En octobre, au moins 47 personnes avaient contracté le coronavirus à la suite de cours de vélo stationnaire dans un gym de Hamilton.

Là encore, toutes les consignes sanitaires étaient respectées.

Au Québec, les centres de conditionnement physique sont fermés en zone rouge, soit presque sur l’ensemble du territoire.

Cette décision ne fait toutefois pas l’unanimité chez les centres d’entraînement. Considérant que le risque d’attraper le virus en faisant du sport est minime, plusieurs avaient menacé le mois dernier de désobéir à la loi et de rouvrir leurs portes, avant de finalement se rétracter.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres