/lifestyle/family
Navigation

Jouer pour bâtir un village

Coup d'oeil sur cet article

On se plonge dans une autre époque, celle où il était possible de tout construire librement ou encore de jouer les hors-la-loi presque en toute impunité.

On retrouve deux jeux bien ancrés dans l’univers des westerns et un autre où un petit village d’une autre époque pousse sous vos yeux.

Dans tous les cas, on retrouve trois jeux dépaysants, plutôt faciles à prendre en main et drôlement amusants.

Dice Town

Photo courtoisie
  • 2 à 5 joueurs
  • 10 ans +
  • 45 minutes

On se retrouve dans l’Ouest sauvage américain, on y trouve une mine d’or, des terrains propices à l’élevage et un village où tout est possible. Qui d’entre vous saura prendre le contrôle de ce village et le mettre à votre main ?

Il s’agit d’un jeu de dés où l’on remplace les chiffres par des cartes de poker.

Il y a un plateau qui représente le village avec la mine d’or, la banque, le magasin général, le saloon, le bureau du shérif, l’hôtel de ville et le bureau du médecin.

Photo courtoisie

Chaque joueur dispose de cinq dés et d’une petite coupe pour les brasser. Tout le monde en même temps renverse ses dés sur la table et les regarde sans les dévoiler aux autres joueurs. Il faut choisir un dé et reprendre les autres en main. Tout le monde révèle alors son dé et on procède ainsi jusqu’à ce que tout le monde se soit constitué une main. On pourra aussi garder plus de dés en payant une petite taxe.

Une fois toutes les mains constituées, on va faire chaque lieu à tour de rôle et le joueur majoritaire pourra faire une action donnée un certain nombre de fois en fonction du nombre de dés du lieu dont il dispose. Et quand il y a des égalités, c’est le shérif qui tranche, mais il est possible de le soudoyer.

Le joueur qui aura le plus de points en fin de partie l’emportera et il y a fort à parier que ça sera celui qui aura été le plus vil à l’endroit de ses adversaires.

C’est drôle, c’est simple et c’est rapide. C’est parfait pour la famille.

Les petites bourgades

Photo courtoisie
  • 1 à 6 joueurs
  • 14 ans +
  • 45 minutes

Vous êtes le maire d’un petit village perdu dans une forêt où des petites créatures ont fondé une civilisation à l’abri des prédateurs. Vous allez devoir y construire votre ville dans un espace limité où chaque centimètre compte et où vous devez toujours utiliser la matière première qu’on vous offre. L’objectif est donc de créer la petite bourgade la plus prospère.

Chaque joueur dispose d’un plateau quadrillé de 16 cases. Il y a cinq ressources différentes et sept types de bâtiments à construire.

Chaque tour de jeu commence par le joueur dont c’est le tour d’être le maître bâtisseur qui annonce quelle est la ressource disponible. Chaque joueur va devoir placer cette ressource dans son village.

Photo courtoisie

Le but ici est de placer les cubes ressources de façon à représenter le plan d’un des sept bâtiments à construire. On peut le reproduire tel quel, en le renversant, en le faisant pivoter ou en faisant le miroir, tant que l’on respecte la séquence des couleurs.

Une fois que tout le monde a placé son cube, il est ensuite possible de construire des bâtiments. Il faut placer les pièces de bois représentant chaque construction sur l’une des cases sur lesquelles se trouvaient les ressources.

Vous allez voir qu’on devient vite serré dans l’espace. Le jeu se poursuit ainsi jusqu’à ce que plus personne ne puisse jouer.

On retire ensuite les cubes ressources non utilisés qui feront perdre un point chacun. On calcule les points selon les indications sur les cartes bâtiments et ceux-ci interagissent entre eux, alors il est important d’avoir une certaine stratégie.

C’est un jeu de casse-tête un brin stratégique qui est très accessible, il ne faut donc pas se laisser berner par l’âge annoncé. Les enfants vont pouvoir y jouer assez aisément.

Pour une poignée de meeples

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 14 ans +
  • 30 minutes

On est dans un village du Far West où le Mancala rencontre le placement d’ouvriers. À votre tour, vous saisissez une poignée de meeples et vous les déposez le long de la rue principale pour ensuite effectuer l’action de chaque lieu où vous avez déposé un personnage.

Il y a cinq types de meeples qui font chacun des actions différentes, alors il est important de bien choisir comment on les dispose devant chaque lieu.

Par exemple, l’ouvrier vous permettra d’améliorer un bâtiment si vous avez les ressources nécessaires en votre possession. Ce bâtiment offrira un avantage au joueur qui l’a amélioré.

Photo courtoisie

Le mineur va justement vous permettre de piocher dans le sac de minage où l’on retrouve la pierre et l’or dont vous avez besoin.

Le bandit va piocher dans le sac de minage, mais seulement s’il y a des mineurs dans le lieu où il s’arrête. L’adjoint du shérif va lui aussi piocher dans le sac s’il arrive dans un lieu où il y a des bandits et ceux-ci vont s’en aller en prison.

Finalement, la madame vous fera aussi piocher des ressources s’il y a des ouvriers où elle se trouve et les enverra ensuite au saloon.

C’est donc un jeu où il est important de planifier ses mouvements en choisissant bien l’endroit où l’on prend des meeples puisqu’il faut les égrener le long de la rue principale à partir du lieu où on les a pris. Mais ça demeure relativement simple une fois la mécanique assimilée et ça se joue de façon très fluide.

Finalement, c’est le joueur qui aura accumulé le plus de points qui l’emportera avec les lingots d’or, les cubes d’or en réserve et les bâtiments améliorés.