/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Les agents de bord demandent la priorité pour les vaccins

Les agents de bord demandent la priorité pour les vaccins
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Dans une lettre adressée cette semaine à la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, les agents de bord au pays ont demandé à être placés en priorité pour l’administration des vaccins contre la COVID-19.

• À lire aussi: COVID-19: Un anticorps codéveloppé au Canada autorisé

• À lire aussi: Les vaccins anti-COVID, une lumière au bout du «tunnel» des restrictions

• À lire aussi: Première demande d’autorisation d’un vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a déjà identifié les critères qui permettraient à certains travailleurs de recevoir les vaccins contre la COVID-19 avant les autres.

Pour Wesley Lesosky, président de la Division du transport aérien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), il ne fait aucun doute que les agents de bord devraient être considérés comme des travailleurs essentiels lors de l’attribution des vaccins.

Plus précisément, il demande au gouvernement de les considérer comme «personnes contribuant au maintien d’autres services essentiels au fonctionnement de la société» ainsi que «personnes avec un risque élevé d’infection du fait de leurs conditions de vie ou de travail».

L’inclusion du travail des agents de bord dans ces catégories les placerait dans une position enviable dans l’attribution des vaccins.

«Soyons clairs: les populations à risque et les travailleurs de la santé devraient recevoir la priorité absolue. Cela dit, nous croyons que les agents de bord répondent parfaitement aux critères établis par le gouvernement en matière de vaccination précoce», a résumé M. Lesosky dans sa missive.

«Nous croyons qu’il est important que le gouvernement reconnaisse que les agents de bord ont été parmi les premiers Canadiens à croiser la COVID-19 au travail et à en devenir infectés. Nous vous demandons de bien vouloir tenir compte de ces informations lorsque le gouvernement déterminera ses priorités en matière de vaccination précoce», a-t-il ajouté.

La Division du transport de la SCFP regroupe 27 400 membres dans les secteurs des transports au pays, appartenant au public comme au privé. Les employés des grandes lignes aériennes en font tous partie, dont ceux d’Air Canada, de Transat, de WestJet et de Sunwing.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.