/weekend
Navigation

Voir la vie différemment

WE 1121 Denise Morais
Photo courtoisie Denise Morais

Coup d'oeil sur cet article

Empreint de bonté, de sagesse et de bienveillance, le tout nouveau livre de Denise Morais, Si la vie est une école, en voici les notes de cours ! est très certainement un ouvrage qui permet de voir les épreuves de la vie différemment et de transformer la vie de manière plus agréable.

<b><i>Si la vie est une école, en voici les notes de cours !</i></b><br/>
Denise Morais<br/>
Les Éditions Le Dauphin Blanc<br/>
198 pages
Photo courtoisie
Si la vie est une école, en voici les notes de cours !
Denise Morais
Les Éditions Le Dauphin Blanc
198 pages

Apprécier la beauté au quotidien, apprendre des épreuves que la vie nous apporte, savourer l’instant présent et se nourrir de tout ce qui alimente le bonheur, c’est un peu tout cela qui compose la philosophie de vie de l’auteure Denise Morais, une personne dotée d’une sagesse exceptionnelle. Pourtant, elle n’a pas étudié chez les moines bouddhistes ni lu de nombreux livres sur le sujet, mais elle a simplement appris à ouvrir son cœur aux autres, une faculté innée en elle. « J’aime les êtres humains ! », lance d’entrée de jeu, l’auteure Denise Morais. « Depuis que je suis toute jeune, je suis une personne très empathique. Lorsque je vois quelqu’un de triste, je veux tenter de l’aider. »

Si aujourd’hui Denise Morais sait bonifier les moments ordinaires en des événements magiques et extraordinaires, il n’en a pas toujours été ainsi. C’est après avoir vécu une épreuve des plus tragiques, il y a une quinzaine d’années, que l’auteure a changé sa perception de la vie. « Auparavant, je voyais beaucoup trop le négatif et ça m’en prenait peu pour m’effondrer, tandis que l’émerveillement ne faisait pas partie de ma vie », confie Denise Morais qui a travaillé sur son livre sur une période qui s’est étendue sur quatre ans. 

C’est lorsque sa fille a eu un accident lors d’un voyage sur la côte est américaine, en Virginie, il y a une quinzaine d’années, que tout a basculé pour la mère et sa fille. « Durant ses vacances, ma fille a été emportée par une vague dans l’océan et elle est devenue paraplégique, relate l’auteure. Ç’a été la pire épreuve de ma vie. Voir sa fille en fauteuil roulant était pour moi inconcevable, c’est un monde qui s’écroule. »

C’est en traversant cette épreuve avec sa fille et en la surmontant qu’elle a réalisé à quel point elle était apte à faire preuve de résilience. « J’ai découvert en moi des forces insoupçonnées, et maintenant, je me sens capable de traverser n’importe quelle épreuve », ajoute-t-elle.

La magie du moment

Consciente que la vie apporte son lot d’épreuves, il n’en demeure pas moins, pour Denise Morais, que la vie est magnifique. « Nous sommes ici pour grandir, alors inutile de se laisser abattre par des épreuves », fait remarquer Denise Morais. Même si la vie change nos plans en édifiant des barrières et qu’il y a souvent des impondérables qui surviennent au mauvais moment et que tout peut basculer en l’espace d’un instant, l’auteur martèle dans son livre qu’il faut cesser de s’apitoyer, de fléchir sous la pression et de croire que nous sommes seuls à vivre des difficultés, alors que personne n’y échappe. 

« Il faut plutôt apprendre à s’adapter et à accepter », soutient l’auteure qui a appris à entrevoir la magie du moment partout où elle passe. « Je prends des marches en forêt, je fais de la photographie, je m’émerveille devant la nature et je vois la magie partout, souligne-t-elle. Je croise deux filles qui rient dans une voiture, j’admire un coucher de soleil ou je vois une mère embrasser son enfant devant l’école, je me dis : c’est cela le bonheur, il est partout. » L’auteure croit également que même si l’actuelle pandémie nous fait vivre des moments difficiles, du positif ressortira de tout cela, et sans doute que cela rapprochera les gens.

La gratitude

Denise Morais a également appris à intégrer la gratitude dans son parcours, qu’elle évoque dans son livre. « Mon chapitre sur la gratitude est le plus important pour moi, précise l’auteure. S’il y en avait un seul à lire, ce serait celui-ci. »

Ainsi, il faut apprendre à laisser jaillir la joie et remercier chaque petit moment de grâce, puisque la gratitude permet d’apprécier ce qui est, et chasse les idées sombres. « Plus on prendra le temps de remercier la vie, plus celle-ci nous apportera des occasions de la remercier », conclut-elle.


► Vous pouvez suivre Denise Morais sur son blogue Facebook, « Dans mes mots », où elle publie régulièrement des réflexions sur la vie.