/news/consumer
Navigation

Les ventes de lumières de Noël surprennent

Coup d'oeil sur cet article

Il n’y aucun doute que Noël sera différent cette année, mais si l'on se fie aux étalages de décorations extérieures dans les magasins, le temps des Fêtes s’annonce haut en couleur: les ventes ont effectivement doublé, chez plusieurs détaillants, par rapport à la même période l'an dernier.

La marchandise s'est écoulée à vitesse grand V, malgré des commandes bonifiées, puisque le pic de la demande est survenu un mois plus tôt qu’à l’habitude, a expliqué Daniel Harnois, gérant du Canadian Tire de Trois-Rivières.

«Si nous avions eu trois fois plus de matériel, ça serait déjà parti. Nos ventes ont doublé», a-t-il déclaré.

Même son de cloche à la quincaillerie Patrick Morin de Trois-Rivières, où l’on ne s’attendait pas à un tel engouement.

L’inventaire devrait se faire de plus en plus rare. La majeure partie du matériel est déjà en magasin et le réapprovisionnement sera difficile.

Les commerces sondés par TVA Nouvelles expliquent que la température clémente de début novembre et l’appel lancé par plusieurs villes aux citoyens pour décorer sont deux des causes qui expliquent cet engouement.

Le Conseil canadien du commerce au détail (CCCD) n’est pas surpris. Le responsable des affaires publiques du conseil, Jean-François Belleau, explique qu’à la vue de tablettes vides, les consommateurs vont acheter davantage du même article, ce qui accentue l’impression de pénurie.