/news/coronavirus
Navigation

Pas recommandé d’acheter son jambon en isolement

Coup d'oeil sur cet article

Pourrez-vous acheter votre fameux jambon de Noël durant la période d’isolement volontaire qui précédera le réveillon ? Oui, dit la Santé publique, mais ce n’est pas l’idéal et il est fortement recommandé de faire vos emplettes des Fêtes avant.

Le gouvernement a enjoint les Québécois à respecter un « contrat moral », c’est-à-dire de se confiner volontairement une semaine avant Noël et une autre après le 27 décembre.

Mais voilà, certaines denrées périssables sont plus difficiles à acheter longtemps à l’avance.

« Il n’est pas question de sortir quand bon nous semble, mais plutôt pour ce qui est essentiel », a répondu la Santé publique au Journal, hier.

  • Écoutez la chronique du chef Danny St Pierre à QUB radio

« Cette même recommandation tient pour la période du 24 au 27 décembre et celle après le 27 décembre », a-t-on mentionné.

Les sorties dans les commerces seront donc permises durant cette période, mais non recommandées.

Pas du hasard

Les quatre journées choisies par le gouvernement ne l’ont pas été au hasard, a dit l’épidémiologiste Nimâ Machouf en entrevue à LCN, hier. Si plusieurs jugent que cette période est trop brève pour accommoder tout le monde, elle a néanmoins été décidée afin de réduire les risques de transmission.

« Admettons qu’il y a quelqu’un qui n’a pas respecté sa quarantaine [avant les Fêtes]. Il est infecté, il ne le sait pas et il se trouve dans la réunion familiale le jour 1. Même si cette personne infecte des gens, à ce moment-là, les personnes qui sont infectées ne seront pas contagieuses », a précisé l’épidémiologiste.

« Elles ne pourront pas transmettre la maladie à d’autres pendant ces quatre jours, parce que ça prend assez de virus pour pouvoir les transmettre à d’autres », a-t-elle ajouté.

– Avec Jérémy Bernier, Le Journal de Québec, et l’Agence QMI

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres