/lifestyle/books
Navigation

Un autre honneur pour Christiane Vadnais

L’auteure reçoit une bourse de 10 000 $ pour Faunes

Christiane Vadnais
Photo courtoisie, Maryse Cléro-Nobrega Christiane Vadnais

Coup d'oeil sur cet article

Les honneurs continuent de déferler pour l’auteure Christiane Vadnais. Après avoir obtenu plusieurs distinctions pour son roman Faunes, elle a remporté une bourse de 10 000 $ lors de la 34e édition des Prix d’excellence des arts et de la culture.

Une édition virtuelle a été présentée lundi sur la page Facebook du Conseil de la culture et sur MaTV. Cette cérémonie annuelle a pour objectif de récompenser l’excellence du travail d’artistes professionnels, d’organismes, de travailleurs culturels, d’entreprises ou de mécènes des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. 

Le prix Œuvre de la relève a été décerné à l’auteure Christiane Vadnais ; une distinction assortie de la réalisation d’une capsule vidéo pour le portail La Fabrique culturelle.

Publié chez Alto, Faunes est une œuvre où l’être humain se retrouve à la merci de la nature. Un premier roman qui a remporté, en 2019, le Prix de création littéraire de la Ville de Québec et du Salon international du livre de Québec et le Prix Aurora-Boréal du meilleur roman qui célèbre les lectures de l’imaginaire. 

Le cinéaste John Blouin a mis la main sur le prix Artiste de l’année en Chaudière-Appalaches pour son documentaire Vaillancourt : regarde si c’est beau. Il a reçu une bourse de 10 000 $ qui est jumelée à la réalisation d’une capsule pour La Fabrique culturelle.

Ledoyen et Cassistat

La chorégraphe Karine Ledoyen a remporté le prix du Développement culturel, pour avoir porté plusieurs projets ayant eu un impact majeur pour le développement de sa compagnie Danse K par K et dans le milieu de la danse contemporaine. Elle a mis la main sur une bourse de 3000 $.

Carol Cassistat, qui dirige la compagnie Théâtre du Gros Mécano et qui est directeur artistique du théâtre La Fenière, a reçu le prix du Rayonnement international pour la diversité de sa pratique au sein du milieu théâtral et pour son engagement à faire connaître les œuvres d’ici outre-mer. Ce prix est lié à une bourse de 3000 $.

La violoniste Camille Poirier-Lachance a reçu une bourse de 2500 $ de la Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec.

Le Prix Ville de Québec a été décerné au Musée ambulant (5000 $) et l’Académie de danse Rive-Sud a reçu le Prix Ville de Lévis (1000 $).


► La liste de tous les gagnants est en ligne à l’adresse prix-excellence.com.