/qubradio
Navigation

Cerfs de Longueuil: «On assiste à un manque de courage», selon l'ancienne mairesse Caroline St-Hilaire

Cerfs de Longueuil: «On assiste à un manque de courage», selon l'ancienne mairesse Caroline St-Hilaire
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

La saga des 15 cerfs de Longueuil n’a pas fini de faire couler de l’encre. La mairesse a annoncé hier soir qu’ils seraient déplacés du parc Michel-Chartrand, et Caroline St-Hilaire estime qu'il s'agit d'«un échec monumental».

• À lire aussi: Longueuil renonce à l'abattage des cerfs

• À lire aussi: «C’est un peu barbare de commencer à les abattre froidement comme ça»

• À lire aussi: Abattage de cerfs à Longueuil: l’avocate Anne-France Goldwater menace d’aller en cour pour stopper l’opération

«Il a fallu que Me Goldwater s’excite un peu et qu’elle dise un peu n’importe quoi... Est-ce que la mairesse est en train de manquer de courage? Est-ce qu’elle a peur de l’avocate Goldwater? Est-ce qu’elle a peur des élections?», questionne Caroline St-Hilaire au micro de Pierre Nantel.

«Parce qu’on va se le dire, les élections municipales sont dans un an et je le répète, Pierre: il est plus difficile de s’attaquer au lobby des animaux que n’importe quel autre dossier», a-t-elle ajouté.

L’animatrice de QUB radio précise que la décision d’abattre ou non des cerfs doit rester scientifique et basée sur des faits. Elle ne doit pas être influencée par une sortie publique et médiatique de l’avocate Goldwater.

Écoutez Caroline St-Hilaire, ancienne mairesse de la Ville de Longueuil et animatrice sur QUB radio:

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.