/entertainment/music
Navigation

Trois nominations pour Kaytranada

Montréal sera bien représentée à la soirée des Grammy Awards qui sera présentée le 31 janvier prochain

Igloofest 2020
Photo courtoisie, Peter Ryaux-Larsen Kaytranada a récolté trois nominations en prévision de la grand-messe de la musique qui se tiendra aux États-Unis en janvier.

Coup d'oeil sur cet article

Grâce surtout à Kaytranada, Montréal fera belle figure à la 63e remise des prix Grammy. Entre la domination des artistes féminines et l’exclusion choquante de The Weeknd, voici ce qu’il faut retenir des nominations, dévoilées mardi, en vue de la fête musicale qui aura lieu le 31 janvier 2021.

Montréalais remarqué

Le producteur montréalais Louis Kevin Celestin, alias Kaytranada, n’est pas un inconnu chez nous depuis qu’il a remporté le prix Polaris. La soirée des prix Grammy lui servira de porte d’entrée sur le marché américain grâce à trois mentions, dont une dans la prestigieuse catégorie du meilleur nouvel artiste, face aux poids lourds Megan Thee Stallion et Doja Cat. Son album Bubba et sa chanson 10 % sont à l’origine de ses autres nominations dans des catégories danse/électronique.

Cohen et Wainwright

La branche anglo-montréalaise de notre industrie musicale sera bien représentée. En plus de Kaytranada, le regretté Leonard Cohen a récolté une mention dans la catégorie album folk pour son œuvre posthume Thanks For The Dance. Pour sa part, Rufus Wainwright a obtenu une nomination dans la catégorie album pop vocal traditionnel, pour Unfollow The Rules.

Beyoncé domine

Igloofest 2020
Photo AFP

Surprise, c’est la reine Beyoncé qui domine les nominations, pour un total de neuf, grâce à la trame sonore The Lion King : The Gift et à sa collaboration avec la vedette montante Megan Thee Stallion sur le titre Savage. Si la chose étonne, c’est que Beyoncé n’a fait paraître aucun album officiel durant la dernière année.

Les filles au top

La tendance se maintient. Après la domination de Billie Eilish, l’an dernier, les artistes féminines sont encore en bonne posture pour mériter plus que leur part de trophées. Après Beyoncé, Taylor Swift et Dua Lipa suivent avec six mentions, tout comme le rappeur Roddy Rich. Chez les favoris, on retrouve aussi Brittany Howard (cinq nominations), Billie Eilish, Megan Thee Stallion et Phoebe Bridgers (4).

Où est passé The Weeknd ?

Celle-là, personne ne la comprend. Chaque année, la Recording Academy commet un impair ou deux, mais laisser de côté The Weeknd, créateur de Blinding Lights, l’un des plus grands succès de 2020, si ce n’est le plus grand, défie la logique. Bien sûr, The Weeknd s’en remettra et il y a des problèmes plus importants à régler en pleine pandémie, sauf que cet oubli va sans doute faire jaser longtemps.