/sports/racing
Navigation

Au plus fort la... poche

Quand le talent ne suffit pas pour Raphaël Lessard

MOT-NAS-SPO-NASCAR-GANDER-RV-&-OUTDOORS-TRUCK-SERIES-CHEVY-SILVE
Photo d’archives Victorieux en octobre dernier à Talladega, Raphaël Lessard vit présentement dans l’incertitude en vue de sa deuxième saison en NASCAR.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une victoire mémorable au mythique circuit de Talladega en octobre et un brillant parcours en fin d’année, Raphaël Lessard n’est toujours pas assuré de disputer une deuxième saison à temps plein dans la série des camionnettes NASCAR.

L’entourage du jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce n’a pu trouver les fonds nécessaires pour lui permettre de conserver son volant au sein de la réputée écurie Kyle Busch Motorsports (KBM) en 2021.

Et cette dernière n’a pas eu à chercher trop longtemps pour lui dénicher un remplaçant. L’argent a parlé. La bonne nouvelle, pour Lessard, c’est qu’une autre équipe de pointe engagée dans la troisième division du NASCAR, GMS Racing, lui a fait une proposition, moyennant toutefois des sommes astronomiques pour rouler à bord de l’un de ses bolides.

On parle ici d’environ un million de dollars américains pour les 12 courses (sur les 22 inscrites au calendrier), selon nos informations. Pour une saison complète, la facture s’établirait à 1,8 M$ US, qu’on n’a toujours pas réussi à trouver.

Triste réalité

À 19 ans, Lessard fait face à cette triste réalité à laquelle sont confrontés tous ceux qui rêvent de percer un jour les plus hautes sphères de la course automobile. 

Les « volants clés en main » sont en effet très rares, surtout quand il est question des ligues majeures du stock-car américain. Pour y accéder, il faut des années de sacrifices, l’implication de commanditaires généreux et des contacts très fructueux.

Chase Elliott, âgé de 25 ans, en est le parfait exemple. Couronné champion de la Coupe NASCAR il y a quelques semaines à peine, il est le fils de Bill, lui-même titré dans la spécialité 32 ans plus tôt.

Fortunes familiales

L’autre voie royale, c’est de compter sur des fortunes familiales colossales. Les Canadiens Lance Stroll et Nicholas Latifi doivent leur participation en Formule 1 au compte de banque bien garni de leur papa.

Lessard, lui, a été soutenu par son père François — propriétaire d’une entreprise de transport en Beauce — qui, à un moment donné, n’a eu d’autre choix que de fermer le robinet.

La contribution d’investisseurs québécois passionnés de NASCAR a assuré au jeune Lessard de courir dans la série des camionnettes en 2020. Quelques-uns ont déboursé personnellement des centaines de milliers de dollars, rien de moins. Il appert que certains de ces parraineurs ont quitté l’aventure. Malgré ses coups d’éclat, rien n’est acquis pour Lessard. C’est un éternel recommencement chaque année. 

À la mi-décembre

Le problème, c’est que des dizaines de pilotes de son âge frappent à la porte. Parfois moins doués, ils arrivent avec des gros dollars. Vous savez, ces gens nés dans ces familles qui craignent davantage la fin du monde que la fin du mois.

À moins de trois mois du coup d’envoi de la nouvelle saison, Lessard ne sait toujours pas s’il pourra participer aux 22 étapes inscrites au calendrier en 2021.

« On travaille fort pour trouver le budget, a dit Lessard, cette semaine, en entrevue au Journal de Montréal. Si on est limités à une saison de 12 courses, on va tout faire pour revenir courir à temps plein en 2022. »

Or, selon toute vraisemblance, l’écurie GSM a exigé des garanties financières à la mi-décembre pour conclure une entente.


► Raphaël Lessard sera l’un des invités de l’émission Tout le monde en parle, dimanche soir, sur les ondes de la télé de Radio-Canada. Une présence au talk-show La semaine des 4 Julie au réseau Noovo est aussi prévue probablement en janvier.

Calendrier 2021 de la série des camionnettes NASCAR Camping World  

› Vendredi 12 février
Daytona, Floride | Ovale

› Vendredi 19 février
Homestead, Floride | Ovale

› Vendredi 5 mars
Las Vegas, Navada | Ovale

› Samedi 20 mars
Atlanta, Géorgie | Ovale

› Samedi 27 mars
Bristol, Tennessee | Ovale *

› Samedi 17 avril
Richmond, Virginie | Ovale

› Samedi 1er mai
Kansas City, Kansas | Ovale

› Vendredi 7 mai
Darlington, Caroline du Sud | Ovale

› Samedi 22 mai
Des Amériques, Texas | Circuit routier

› Vendredi 28 mai
Charlotte, Caroline du Nord | Ovale

› Samedi 12 juin
Fort Worth, Texas | Ovale

› Vendredi 18 juin
Nashville, Tennessee | Ovale

› Samedi 26 juin
Pocono, Pennsylvanie | Ovale

› Vendredi 9 juillet
Knoxville, Iowa | Ovale *

› Samedi, 7 août
Watkins Glen, New York | Circuit routier

SÉRIES ÉLIMINATOIRES

› Vendredi 20 août
Gateway, Illinois | Ovale

› Dimanche 5 septembre
Mosport, Ontario | Circuit routier **

› Jeudi 16 septembre
Bristol, Tennessee | Ovale

› Vendredi 24 septembre
Las Vegas, Navada | Ovale

› Samedi 2 octobre
Talladega, Alabama | Ovale

› Samedi 30 octobre
Martinsville, Virginie | Ovale

› Vendredi 5 novembre
Phoenix, Arizona | Ovale 

* Épreuves sur terre battue | ** Seule course au Canada | Source : nascar.com