/news/coronavirus
Navigation

C’est «imprudent» en pleine pandémie de COVID

Coup d'oeil sur cet article

Les citoyens ont été nombreux à s’enflammer sur le web vendredi, dénonçant la grande participation au Vendredi fou dans les centres commerciaux que plusieurs jugent « illogique » et « irresponsable », en contexte de pandémie.

• À lire aussi: «On a passé le test», se réjouissent des commerçants

• À lire aussi: Difficile de magasiner à 2 mètres

• À lire aussi: Vendredi fou: des attentes pas très élevées chez les détaillants

« Nous, on se prive de sorties avec une distanciation, on évite les foules, on évite d’aller voir nos amis(es), nos familles et là, pas de problème. Collez-vous, tout est parfait », déplorait vendredi une internaute sur les réseaux sociaux.

Dès le matin, de nombreux clients faisaient la file devant divers magasins pour profiter en personne des rabais du Vendredi fou. 

« Et les cas de COVID vont augmenter et compromettre notre Noël... c’était prévisible », écrit une internautes. 

« Pendant ce temps les restaurants sont fermés... à rien comprendre », enchaîne une autre femme. 

Irresponsable

Vu le nombre de nouvelles infections quotidiennes (1269 cas vendredi au Québec), il n’est pas du tout responsable d’aller se « bousculer » pour des soldes, soutient le professeur titulaire à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM Benoît Duguay.

« La réalité douloureuse, c’est que des gens peuvent mourir si on est imprudent. Et [vendredi], [c’était] imprudent. [...] C’est permis, mais si on a le moindrement de jugement, on ne le fera pas », martèle-t-il.

Même si le gouvernement avait voulu fermer les commerces pour empêcher la « fête culturelle », il croit que ça n’aurait rien changé à la donne.

« C’est à chacun d’entre nous de se responsabiliser [...]. Mais les centres commerciaux ont commencé à être pleins dès le mois d’octobre », soupire-t-il. 

Néanmoins, l’impact du magasinage ne devrait pas être si important si les mesures ont bien été respectées, estime le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob.

« Être proche d’un individu infecté pendant plus de 10 minutes en magasinant, c’est parce qu’on n’a vraiment pas fait attention, à mon sens », tempère-t-il. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres