/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar clôture son voyage en beauté

Auteur du premier but des siens lors du match de vendredi dernier, la recrue Félix Gagnon a répété son brio, dimanche, dans la victoire de 4-0 du Drakkar de Baie-Comeau.
Photo Mario Dechamplain Auteur du premier but des siens lors du match de vendredi dernier, la recrue Félix Gagnon a répété son brio, dimanche, dans la victoire de 4-0 du Drakkar de Baie-Comeau.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau a clôturé son voyage en Abitibi sur une note parfaite, dimanche après-midi, quand il a blanchi les Huskies de Rouyn-Noranda par le pointage de 4 à 0. 

Inspirés par une brillante performance de leur gardien de but Lucas Fitzpatrick, les Nord-Côtiers ont signé un deuxième gain d’affilée face aux membres de la meute neutralisée sur la glace de l’aréna Iamgold. 

Très alerte dès le début du match, Fitzpatrick a vite donné confiance à ses coéquipiers et a réalisé les arrêts clés durant toute la rencontre. Le cerbère de 20 ans a stoppé 34 rondelles tout en enregistrant son premier jeu blanc de la campagne. 

Auteur du premier filet des siens lors de la victoire précédente, la recrue Félix Gagnon est revenue à la charge sur le plan offensif quand il a de nouveau ouvert la marque lors de l’engagement initial. 

Les visiteurs ont frappé fort au deuxième tiers. Xavier Fortin a doublé l’avance des siens en début de période. Julien Létourneau a ensuite inscrit le but assommoir alors qu’il ne restait que 30 secondes à faire. 

« C’est vrai que ce but leur a fait très mal. Les joueurs ont poursuivi sur leur lancée de vendredi. Ils ont gardé le focus et ont été très engagés pendant 60 minutes », a commenté fièrement le pilote Jean-François Grégoire. 

Blanchis 1 à 0 lors du premier duel de cette série de trois matchs, les matelots du navire ont bien rebondi avec dix buts marqués en deux parties. « Souvent comme entraîneur, on espère que les gars ne vont pas se contenter d’un seul bon match. Cette fois, ils ne l’ont pas fait et ont très bien respecté le plan établi », a assuré le patron derrière le banc. 

Julien Hébert, en avantage numérique, a inscrit l’autre filet des vainqueurs, qui ont pu compter sur la collaboration de tous leurs membres dans cette belle conquête collective. 

En bref  

Impliqués dans un long périple de retour à la maison, les patineurs du Drakkar vont maintenant attendre les prochains dénouements relatifs à la poursuite du calendrier... Les dirigeants de la LHJMQ devraient en dévoiler davantage, mardi, lors d’une importante conférence de presse.